Galactik Football

Forum sur la superbe série Galactik Football
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emma ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Emma ...   Mer 16 Mar - 11:28


c'est une fiction un peu spéciale (très triste) alors je vous laisse découvrir !!

Il était tard, la nuit était impénétrable et le vent du Nord glaçaient et entaillait ses poumons. Ses doigts, qui commençaient à se bleuté, lui arrachait quelque gémissement. Elle les cachait tant bien que mal dans sa veste trop petite, et avançait d'un pas mal-assuré sur le chemin qui devait la conduire dans un endroit peut-être moins invivable que celui dans lequel elle lutait contre le froid, la faim et l'humiliation constante.
Même les éléments primaire semblaient vouloir la torturer, maintenant une pluie, dont les goûtes rendues tranchantes par le vent et glacé par l'hivers rigoureux, s'abattait sur elle.

elle pensait être une âme choisie par le hasard, pour endurer tous les supplices que pouvait lui infliger la vie. Elle voyait celle-ci comme un gigantesque brasier qui ne brûlait que pour consumer. Elle avait connue des gens qui comme elle souffrait de leur condition, mais qui avaient baissé les bras et avaient trouvé refuge dans la mort. Elle aurait était tenté elle aussi de les rejoindre, si elle n'avait pas su que sa fille, qu'elle avait déposait devant l'orphelinat, avait était adopté.
Voilà pourquoi elle lutait désespérément, ce qui lui importait en ce jour était de pouvoir encore regarder de ses yeux de mortel, sa fille qu'elle avait été contrainte d'abandonné il y a quinze ans...

.......................................................................................................................................................

" puis-je allé me coucher père ? demanda une voix fluette et calme.
- Mon enfant, combien de fois vais-je te le répéter une jeune fille de ton rang, se dois d'être polie devant ses invités, ne voit tu pas que Mademoiselle Adélaïde, reprend du dessert ? répondit M. le Duc fermement sur un ton plein de reproche.
- hélas non mon père, s'excusa la jeune fille sur un ton qu'elle voulait innocent, Si vous voulez bien me pardonner Mademoiselle Adélaïde pour mon impolitesse, il se trouve que je me sent fatigué se soir.
- Va je te pardonne, répondit sèchement Adélaïde, mais soit plus attentive. Mon frère vous devriez faire plus attention à l'éducation de votre fille si la méthode douce s'avère inopérantes il vous reste toujours le bâton.
- Ma très chère soeur je vous prierait de me laissé le choix pour l'éducation d'Angelle, coupa M. le Duc d'un air très offensé.
- bah ne vous fâchez pas si vite, dit la soeur en avalant une part énorme de gâteau au fruit séché, je ne faisait que vous donner un conseil"

Angelle, restait impassible devant l'affront de sa tante, elle avait prit l’habitude. sa tante ne l'aimait pas, car elle venait de l'orphelinat et qu'elle n'avait par conséquent pas le sang bleu. de toute façon c'était réciproque, la manière qu'avait Adélaïde d'engouffrer la nourriture dans sa bouche la dégoûtait, elle la voyait remplir ses couvert en argent au maximum de leur capacité, déchiquetant au passage l'harmonie que le cuisinier avait mis tant de mal à élaborer, et enfoncer ce méli-mélo d’ingrédients dans sa bouche. suivait ensuite, ce qui la répugnait le plus, le masticage de cette ensemble avec la salive de sa très chère tante. sa bouche déborder, on pouvait voir au coin de ses commissure une affreuse bouillie d'aliments et de salive, qu'Adélaïde essuyait avec une superbe serviette en soie dentelée.Et sa tante semblait ne jamais être rassasié, ça n'en finissait pas, toujours un nombre incalculable bouché avalé. en plus de cela, Adélaïde n'appréciait pas plus qu'Angelle Mme la duchesse qui elle pourtant était issue de la plus noble famille celle des De Chanrions, Angelle qui aimait énormément sa mère adoptive devait supporter les critiques incessante de sa tante.

Et se dinner n'échappa pas à la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Mer 16 Mar - 17:21

désolé pour le double post :pleeeease:

Une fois sa tante partie, Angelle embrassa son père et alla retrouver sa mère à l'étage de la demeure, elle parcouru les marches de l'escalier en bois lentement, comme à son habitude elle fixait les dessins gravés dans le bois et passait ses mains dans les contours. arrivé a son sommet, Angelle contempla la magnifique vue sur le jardin et s'assit sur le petit banc en marbre à côté du quel était posé un vase en porcelaine de chine, ornait de rose rouge qui provenait de la serre de la maison. Elle se perdit dans les motifs du petit jardin français, celui avec la fontaine aux six chevaux en son centre, très vite elle ne regarda plus la vue, et pensa et ses vrai parents qu'elle n'avait jamais connue, elle les imaginait et se demandait pourquoi il l'avait abandonné, ensuite elle frémit en se disant qu'ils étaient peut être mort, elle ne savait pas et cela la rongeait de l’intérieur. une passa sur son épaule et l'extirpa de sa rêverie :
"Alors mon ange, demanda Mme. de Chanrion, comment c'est passé le dîné ?
- eh bien ma mère, répondit évasivement Angelle, comme à chaque fois que ma tante vient nous rendre visite.
- hmm, tu pense encore à eux, à tes vrai parents ?
- oui. soupira la jeune femme, je ... vous avez tant fais pour moi ma mère cela me gène ...
- Ma belle, la coupa sa mère, écoute on ne remplacera jamais tes vrai parents, mais soit certaine que nous t'aimons comme notre fille, et si un jour on parvenait à les retrouver soit certaine que tu les rencontrerais. seulement comme je te l'ai déjà expliquer lorsque nous voulions savoir qui étaient tes parents personne n'a su nous répondre.
- je le sais bien mère, dit Angelle tristement, je le sais bien...
- appelle moi maman mon coeur, souffla la duchesse.
- excuse moi j'oublie toujours, maman".
Mme de Chanrion posa un baisé sur le front de sa fille et elle restèrent la toutes deux en contemplant fixement le paysage. Mme de Chanrion avait déjà tentait de retrouver la trace des vrai parents de sa fille, Mais se qu'elle avait découvert lui avait semblé trop difficile à supporter pour la jeune demoiselle. La duchesse, seulement n'en dormait plus et se reprochait continuellement de les avoir séparés. elle essaya de les retrouver mais se fut plus difficile et il y a quelque jour elle pensa avoir retrouvé la mère d'Angelle.

au bout d'une heure Angelle alla dans sa chambre, elle traversa le long corridor et contempla les portrait de famille avec envie. Elle aurait aimé que ses parents elle leur Tableaux ici... elle baissa les yeux pour ne pas fondre en larme, pas devant sa mère. elle fixa donc intensivement le tapis rouge et les pieds des bustes en marbre. le trajet jusqu'à la porte de sa chambre lui parut interminable, elle devait se ressaisir régulièrement pour ne pas montrer à sa mère ce qu'elle éprouvait. enfin la porte de sa chambre, elle la trouva comme un soulagement. Angelle posa sa main sur la clenche en ivoire de la porte et entra dans sa vaste chambre. elle la dévisagea comme comme si elle était un piège. S'en était un, à nouveau elle repensa à ses parents qui ne devait pas avoir de toit pour dormir. Se sentant défaillir, la demoiselle s'approcha du lit, et fondit en larme sur les draps de laine brodé au fil d'or. Après de longue minutes, durant lesquels elle fut incapable de penser ou même de savoir qui elle était, à pleurer son impuissance, Angelle alla vers sa commode Louis XV et en sortis une chemise de nuit en satin décorait de petit ruban sur les épaules, elle la passa et se dirigea vers le petit balcon qu'avait sa chambre, elle s'assit et regarda le lac du parc, trois signes nageait sur les flots calme, deux adultes et un enfant. Cela rappela à l'orpheline quelque parole de son père : "ne sont-il pas beau et majestueux, c'est oiseaux, tu vois ils sont comme nous, il forment une famille. cette voix parut de derrière la jeune femme et non de son esprit.
- père ! s'exclame la fille.
- oui, c'est moi, répondit l'homme en question. ta mère se fait beaucoup de souci, et d'après ce que je constate elle n'a pas vraiment tort. dis moi ce qui te préoccupe ...
- et bien je me demandait ou était mes vrai parent, répondit l'intéressé.
- oui je vois, son père passa sa main dans les cheveux de sa fille, eh bien malheureusement je l'ignore. personne n'a vu ta mère te déposer à l'orphelinat.
- je le sais père je le sais. chaque discutions sur le sujet était semblable. c'était comme une boucle qui ne se finirait que lorsqu'Angelle le déciderai.
- allez ma grande sèche tes larmes, demain la famille De l'orangerie vient participer à la chasse. leur fils Ivan, tu vois qui c'est ?
- oui, répondit lentement Mlle. la Duchesse en rougissant le bel Ivan qui lui avait offert du parfin la fois dernière, euh il est brun et a les yeux vert je crois ?
- non il a les yeux bleu, enfin lui ne chasse pas depuis qu'il a suivit les cours à l'université de Paris, eh bien il faudra que tu l'occupe et si tu es dans cet état ma pauvre princesse ... il avait dit cela comme si il eu été au courant des sentiments éprouvé par Angelle. Cela la tracassa et elle fini par répondre.
- père que vous a raconté mère ?
- je ne pas besoin que ta MAMAN me raconte que tu le trouve irrésistible pour le savoir, et si jeune fille tu ne vas pas au lit tu aura mauvaise mine demain, la taquina son père."

Sur ceux Angelle passa dans son lit et le duc lui remonta la couette en lui soufflant bonne nuit à l'oreil de sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Mer 16 Mar - 18:48


Ta fiction est pas mal mais je vois pas le rapport entre le début et le reste meme si on sait que c'est sa mère
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Mer 16 Mar - 18:53

bin en faite c'est le prologue ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Jeu 17 Mar - 9:16

le lendemain alors qu'Angelle prenait son petit déjeuné en compagnie de sa mère dans la petite salle a manger, celle avec les tentures brodées, M.le duc accompagné du jeune Ivan entra dans la salle. Il désigna sa fille et sa femme d'un geste et Ivan s'inclina respectueusement devant celle-ci. les deux femme répondirent à son salut en inclinant la tête, Angelle rougit lorsqu'elle vit un sourire se dessiner sur le visage de son prince charmant. le sourire de celui-ci s'élargie et Mme de Chanrion comprit que le jeune homme ne prêtait guerre attention à la conversation que lui tenait le duc. Il le suivit à contre coeur ver les écuries, abandonnant ainsi la jeune duchesse à sa mère.

il faut dire qu'Angelle en plus d'être membre d'une famille aussi importante et respecté que celle-ci était d'une beauté ravageuse. ses boucles noires corbeau en parfait contraste avec son teint de porcelaine, ses pommettes étaient rose et fraîche. ses yeux en amande était de couleur bleu nuit. elle avait la taille fine et les hanche de même taille que les épaules. les indiennes qu'on lui offrait lui allait à ravir. la séduisante jeune femme avait bon caractère, elle riait beaucoup et était bien instruite. si bien que pour Ivan son rire résonnait dans sa tête comme une musique et ses paroles si sages le suivait partout. Mais avant de pouvoir parler avec sa douce, il lui faudrait supporter les interminables discours de M. le duc sur les capacités formidable de ses nouveaux étalons. Puis il lui faudrait écouter les reproches de son père vis à vis de son soudain dégoût pour la chasse. Ivan ne pouvant plus contenir son impatience chercha désespérément la fenêtre de la petite salle à manger ou se trouvait en ce moment même la tendre Angelle.

enfin, M. le duc et M. de l'Orangerie partirent en laissant Ivan avec Angelle et Mme. de Chanrion. Ivan vit se dirigeait vers lui la duchesse. Ces propos était fort moins ennuyant que ceux de son mari, elle lui demanda comment se passait son séjour à l'université de Paris, et des nouvelles de sa soeur avec qui il avait était très proche, et qui actuellement séjournait en Provence. tout deux parlait en se dirigeant vers le jardin anglais et s'assirent près dune cascade artificielle. Angelle les rejoints vêtue d'une légère robe en mousseline d'or et en damasquin de Damas, deux oiseaux étaient représenté sur cette robe. Ivan la vit et alla à sa rencontre. la jeune demoiselle ne put s’empêcher de rougir, encore, il lui baisa la main et ils gardèrent leurs main enlacées jusqu'à ceux qu'ils se souviennent qu'ils n'étaient pas seule; Mme de Chanrion laissa éclaté un petit rire qui fit s'éloigner les deux tourtereaux. La duchesse les regarda tendrement et prit l’initiative de les laisser seul.

se fut une après midi agréable pour les deux jeunes gens. ils discutèrent, allèrent faire du chevale dans les bois, jouèrent du clavecins et du bridge. la journée passa trop vite à leur gout. déjà M. de l'orangerie refusait le dîner en disant qu'il se faisait tard. heureusement que Mme. la duchesse comprit la gravité de la situation pour ces enfants, elle proposa donc à M. de l'Orangerie de rester passer la nuit, en expliquant que sa faisait si longtemps qu'il n'avait pas passé une nuit chez eux que ça en devenait gênant. M. de l'Orangerie accepta volontiers, ce qui ravit Ivan. Angelle alla s’asseoir sur un banc dehors. déjà elle repensait à ses parents et à ses vrai parent, à nouveau l'émotion la submergea. elle n'entendis pas Ivan venir à sa rencontre. elle se sentait si lasse de n'être accaparé que par sa vie sentimentale. elle aurait aimé dire tous cela à Ivan pour qu'il la réconforte, seulement il n'aimait pas quand elle se métais au rang d'orpheline. Certes il savait qu'elle l'était, mais pour lui c'était du passé, maintenant ses parents étaient duc et elle était par conséquent noble. il était hors de questions d'avoir quoi que se soit en rapport avec le bas peuple. il était comme sa c'était son seul défaut.
" Angelle, demanda Ivan inquiet, allez vous bien ?
- oui, Angelle fut surprise par la venue d'Ivan mais aussi par cette distance soudaine, pourquoi parle tu ainsi ?
-je voulais juste être sur que tu m'entende, répondit Ivan, tu avais l'air tellement préoccupé. tu peux me parler tu sais.
- hélas non, soupira Angelle, non je ne peux pas.
- eh je croyais que tu me faisais confiance, se vexa faussement Ivan.
- je te fais confiance, s'empressa de répondre Angelle, seulement je sais que sa te déplais, voilà tout.
- ah, se fut tous ce qu'il trouva à redire, il voyait bien que ça princesse était au plus bas seulement il avait sa fierté. il aurait voulut la prendre dans ses bras, mais devant son père cela était du suicide. et puis il savait de quoi retournait ses problèmes et elle avait raison, ça ne lui plaisait pas. il chercha désespérément quelque chose à lui dire. tu ne devrai pas te faire de soucis, Angelle tu es bien ici est tes parents t'aime.
- oui, répondit tristement Angelle, il m'aime et toi, m'aimes-tu ?
- euh, elle l'avait coincé évidement qu'il l'aimait et elle aussi mais il ne ce l'était jamais dit clairement, en plus un oui signifiait un accord à vie et il n'était pas près et un non signifiait une perte à vie et c'était hors de question. et bien toi m'aimes-tu ?
- Haha, Angelle ria un peu, et bien plus que mon bonheur ou même ma vie.
- et, Ivan ne s'attendait pas à une vrai réponse, ne plus il se sentait mal la fièvre lui montait et il se s'entait défaillir, je ne me sent pas bien tu peux" et il faillit tomber au sol Angelle le rattrapa.

il était allongé sur un lit entouré par tout le petit groupe suivant : Son père, la duchesse, le duc, Angelle et très certainement le médecin. il entendit vaguement celui-ci dire qu'il ne savait pas pourquoi le jeune avait eu se malaise, d'ailleur il était sur que ça n'avait rien de physique. Ivan se sentit observé, il avait des raisons de l'être, Angelle ne le quittait pas des yeux et tenait sa main entre les siennes. il ne la voyait pas nettement elle était floue, aussi il ne pouvait pas voire que comme sa mère quelque larmes s'échappaient de ses beau yeux bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Jeu 17 Mar - 19:04

bon euh désolé encore pour tous les postes consécutifs :pleeeease:

Alors je voulais scanner des dessins représentant Ivan sous différents aspect sauf que j'arrive pas à me servir du scan donc j'y ai passé des heure pour rien Sad

alors je vous demander comment vous voyait Ivan ... se sera plus simple !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Jeu 17 Mar - 19:57

alors j'imagine qu'il est grand, musclé et le teint bronzé !!!!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Ven 18 Mar - 21:22

bon alors j'ai décidé de ne poster que la fin de l'histoire alors la seule chose dont vous avez besoin pour comprendre c'est qu'Angelle s'appelait à l'orphelinat Ema. c'est le duc qui la rebaptisé Angelle.

Son regard rendu flou par d'abondantes larmes, qu'elle s'efforçait de faire disparaître pour voir sa fille une dernière fois avant de rendre l'âme. son souffle douloureux, demandait un effort à peine surmontable, lui entaillait ses poumons, son front emplis de sueur était aussi livide que celui d'un cadavre et de sa bouche s'échappait un mince filet de sang. l'autre impuissante, regardait sa vrai mère mourir, elle qui avait tant souffert dans l’espoir de revoir sa fille, Ema hurlait à la mort, pleurait son désespoir à la vie. Sa douleur lui creusait le coeur, oui cette douleur affreuse : la perte de sa mère à peine retrouvée. Encore sa poitrine blessée arrosée d'un jet d'acide, un nouveau hurlement toujours plus puissant, toujours plus insupportable, de nouvelles larmes qui arrosaient en abondance ses joues.
Puis les yeux de sa tendre mère se fermèrent, l'euphorie dans laquelle était entrée Angelle n'avait pas de limite. Aucune pensée ne pouvait traverser son esprit. aucun mot sinon "Non ! " ne pouvait sortir de sa bouche, son souffle plus puissant que jamais était entre-coupé de pleurs. Puis au bout d'une demi heure, pendant laquelle le sang qui avait teinté sa robe en soie avait séché, Ema eût une pensée, une pensé violente qu'elle ne pouvait effacée. aussitôt elle saisit l'épée qui transperçait le ventre de sa mère. elle ne supportait pas cette douleur qui avait naquit dans son coeur, une seule chose comptait à présent il fallait éradiquer cette souffrance. elle regarda Ivan, il tremblait de tous son corps en voyant sa bien aimée dans cet état. Angelle se dirigeât d'un pas titubant brandissent maladroitement cette épée devant elle.
Ivan était bien décidé à la laisser le tuer. de toute façon il ne pouvait pas vivre avec le remord d'avoir tué la mère de sa dulcinée. ema approcha en tombant encore, en pleurant, en hurlant, les yeux toujours plongés dans ceux de son époux. lorsqu'elle fut arrivé près de lui un éclat de rage traversa son esprit, encore son coeur brûlait, encore un cri de panique s'échappa de sa bouche frémissante. ses main agrippaient l'arme qu'elle tenait. en un mouvement lourd et lent, elle enfonça la lame dans sa poitrine. un jet de sang jaillit, son corps encore chaud s'affala sur le sol boueux. la douleur physique prit le dessus sur la douleur morale. elle n'entendait que vaguement les cris d'Ivan, ses yeux c'était voilés, et la dernière chose qu'elle sentit furent les baisers que déposait frénétiquement Ivan sur son visage. puis plus rien : le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Sam 19 Mar - 12:59

Mais tu met pas ce qu'il y a entre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Sam 19 Mar - 13:33

Non je ne pence pas que se soit une bonne idée.
et surtout j'ai pas envie de tout recopier... sa m’endors :sleep:
donc ce que je vais faire c'est que je vais direct écrire mes fiction sur le forum. desolé si tu voulais lire ce qu'il y avait entre ... mais sinon je peux toujours te la passé ...
Revenir en haut Aller en bas
Le GF
Habitué du Genèse Stadium
avatar

Masculin Bélier Tigre
Nombre de messages : 1533
Âge : 20
Equipe préférée : SK ,Shadows
Joueur préféré : D'jok , Mice, Mei, Tia et Sinedd !!!!
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Emma ...   Dim 20 Mar - 14:41

Elle est vraiment bien ta fiction !! Je vois que tu aime beaucoup écrire !! Continue comme ça !
:^o^: :^o^: :^o^: :^o^:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Lun 21 Mar - 20:03

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emma ...   Lun 21 Mar - 20:31

non te dérange pas pour moi je survivrai ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emma ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emma ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Austen, Jane] Emma
» Emma
» [Darwin, Emma] Les mathématiques de l'amour
» Réponses de Sandy Welsh aux questions des internautes sur Emma ( nov 2009)
» Une autre adaptation chez Marvel : Emma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galactik Football :: Créations :: Fanfictions-
Sauter vers: