Galactik Football

Forum sur la superbe série Galactik Football
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiya: une autre fiction sur GF

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Ven 26 Mar - 17:24

Oh merciii Mei! T'avais jamais commenté ma fic! ^^

Bon puisque tu t'y mets, je mets la question obligé : qui est Sinedd pour Kiya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Ven 26 Mar - 17:33

D'après ce que j'ai pu lire, Sinedd est quelqu'un d'important (même très) important pour Kiya. Un ami d'enfance, meilleur ami. Bon c'est dommage qu'il ait pas tenu sa promesse : S
Mais c'est pour mettre encore plus d'action dans la fic ^^
Revenir en haut Aller en bas
D'jok
Admin
avatar

Féminin Scorpion Cochon
Nombre de messages : 1162
Âge : 22
Equipe préférée : Snow Kids
Joueur préféré : D'jok
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Sam 27 Mar - 13:07

Mouhahaha moi je sais qui est Sinedd pour Kiya... C'est... Ok sheena, je me tais U_U C'est quand que tu vas lever le voile de la vérité ( expression qui veut rien dire XD ) sur la question ?

J'ai l'impression que ce chapitre était plus court que les autres, non ? Ou c'est moi qui lit plus vite, je sais pas... Bref.
A vrai dire je n'ai pas quelque chose de particulier à dire sur ce chapitre, il était bon, et plaisant à lire. Tu sembles bien informée sur les règles, quand on lit ton histoire, on a l'impression que t'as déjà été entraineuse de galactik football XD Tu fais attention à tout, les stratégies, les statistiques... J'ai l'impression que tu te centres plus sur le coté "coaching" que sur le jeu des joueurs, moi c'est quelque chose que je n'arrive pas à faie, je parle pratiquement que des joueurs, d'ailleurs j'ai parfois l'impression que mon Rocket fait un peu tache... U_U"
C'était vrai ton histoire de différence de buts ? ^^

Je l'ai trouvé mignon ton passage en italique, sur la sélection de Kiya, on sent bien la relation forte (je ne dis rien de plus U_U) entre ces deux là ! Je l'ai bien aimé ton petit Sinedd XD j'espère qu'il tiendra sa promesse quand même...

Voilà, désolée, pas de coms hyper long cette fois, mais bon, j'ai dit ce que je pensais. Bon courage pour la suite, j'ai hate de voir les surprises que tu nous réserves... XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 14 Juin - 14:15

Salut les gens! Pour inaugurer le renouveau du forum, rien de tel qu'un petit chapitre! Eh oui, mon chapitre 9 est en ligne, alors amusez-vous bien (attention, il est long (et dire que j'avais dis qu'il serait pas très long -_-"))


Chapitre 9 :


Kiya faisait les cents pas dans son salon, en regardant de temps à autre son écran sur lequel passait le match que les Pirates avaient joués face aux Rykers. Climbo la suivait du regard, intrigué. Elle soupira. Là, pour le coup, elle était à cours d’idée. Ils avaient fait le match parfait ! Enfin presque parce qu’une défaite, on ne pouvait dire que c’était parfait, mais dans le respect des consignes, l’animation du jeu, c’était ça ! Qu’est-ce qui pouvait clocher, bon sang ?

« Tûut, fit Climbo. »

Elle finit par éteindre l’écran. Elle était fatiguée, elle avait mal à la tête et toute cette histoire commençait sérieusement à l’agacer. La jeune fille sortit, le petit animal sur l’épaule et alla près du lac. Shiloë était agité. Il faut dire que voir arriver son chef grièvement blessé n’avait rien de très rassurant. Heureusement que Micro-Ice avait été là.

Tiens d’ailleurs, où il était celui-là ? Corsos l’avait confié à Artie, en principe, il était entre de bonne main mais quand même. Elle repartit en sens inverse et tomba sur Sasha qui sortait de l’entraînement.

« Sasha ! l’appela-t-elle. »

La jeune fille se retourna et se dirigea vers Kiya.

« Comment s’est passé l’entraînement ? demanda-t-elle.
- Exténuant, répondit-elle. Ben ne nous a fait aucun cadeau.
- Y’en a qui doivent râler, fit remarquer Kiya.
- Non, dit Sasha. Au contraire, y’a pas un mot. Je crois que toute l’équipe est remontée pour gagner ce match contre les Rykers.
- Tant mieux alors ! se réjouit Kiya.
- Tût tût ! renchérit Climbo. »

Tandis qu’elles discutaient, les deux jeunes filles s’étaient mis en route et croisèrent Micro-Ice et Artie.

« Hé ! Sasha ! lui dit Artie. Comment ça va ? Et l’entraînement ?
- Je ne sens plus mes jambes. Ben nous a tué, lâcha la joueuse.
- Comment va Sony ? demanda Kiya.
- Mieux, répondit le jeune homme. Il l’a échappé belle. Oh ! Au fait, vous vous connaissez sûrement, mais je vous présente quand même. Micro-Ice, Sasha. Sasha, Micro-Ice.
- Tuuuuuut ! gronda Climbo.
- Et Climbo, dit précipitamment Artie. Désolé, vieux. »

Mais ses excuses ne semblèrent pas le convaincre, il sauta de l’épaule de Kiya et partit vers la salle d’entraînement. Kiya leva les yeux au ciel.

« On s’est déjà rencontré, dit Sasha à Kiya.
- Ah bon ? s’étonna le jeune garçon.
- Je joue comme milieu de terrain chez les Pirates, fit Sasha. Le numéro 10 c’est moi.
- Ah d’accord.
- Bon, je vais voir Ben, dit soudainement Kiya. »

L’ancienne joueuse des Shadows partit, la démarche raide et sans aucun regard pour Micro-Ice.

« Je crois qu’elle ne m’aime pas, dit tristement Micro-Ice.
- Mais non, le rassura Sasha. Kiya est un peu froide d’apparence, mais y’a pas plus sympa qu’elle.
- Ouais, sans doute, maugréa l’attaquant, pas vraiment convaincu.
- J’imagine aussi qu’elle est déçue que t’arrêtes le foot, dit Artie, quand on sait qu’elle a été virée des Shadows, forcément ça doit l’énerver…
- Quoi ? Répète un peu ! s’exclama Micro-Ice. »

Il regarda Sasha et Artie comme s’ils étaient des fantômes. Ces derniers étaient tout aussi surpris par la réaction de Micro-Ice.

« Vous dites qu’elle a joué chez les Shadows ? continua-t-il. C’est elle ? Kiya des Shadows, cette joueuse qui faisait des merveilles sans aucun fluide ?
- T’avais pas remarqué que c’était elle ? demanda Artie un peu pris de court.
- Ben, je trouvais qu’elle lui ressemblait… mais voilà quoi ! Bon sang, j’arrive pas à croire que j’ai rencontré Kiya. LA Kiya ! J’ai vu tous ses matchs, je l’adorais ! C’était une vraie déesse du Galactik Football.
- Wow ! Doucement, lui intima Sasha. Tu sais, elle est exactement comme toi et moi.
- Mais toi aussi, tu ne la trouves pas géniale ? s’emporta Micro-Ice.
- Si, c’est vrai qu’elle était vraiment forte, répondit pensivement la milieu de terrain.
- Pourquoi elle a été virée ? demanda le Snow Kids.
- On sait pas, répondit Artie. Elle a jamais voulu le dire à qui que ce soit. On l’a rencontré, y’a trois ans au Génèse Stadium. Elle nous a donné un coup de main et en échange, on l’a ramené ici.
- Et elle joue de temps en temps avec vous ?
- Non, fit Sasha. Elle a toujours refusé de faire partie de l’équipe en tant que joueuse. Mais elle nous suit quand même comme entraîneuse.
- Son arrivée a été bénéfique pour l’équipe, continua Artie. Même si elle ne joue pas, elle a apporté énormément sur le plan tactique et psychologique. Elle a totalement révolutionné le Galactik Football ici. »

Micro-Ice fixa la direction qu’avait prit Kiya. Dire qu’il venait de rencontrer l’une des légendes du football, au même titre que Warren. Et cela bouscula quelque peu sa conviction qu’il n’était pas fait pour ce sport…

____________________

Première partie fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 14 Juin - 14:17

Chapitre 9, deuxième partie.

________________________

« Tu n’as vraiment aucune idée ? répéta Ben. »

Kiya fit tristement signe que non.

« Aucune ? insista-t-il.
- Ben !
- Excuse-moi, mais je trouve ça hallucinant, que toi, grande tacticienne, tu ne vois aucune solution pour battre les Rykers !
- Ben le problème, c’est que justement on a réglé tous nos problèmes, répliqua Kiya. J’ai revu le match aller et on n’a pas été ridicule. Seulement les Rykers ont été bien plus performante que nous. Tout ce qu’on faisait, elles le refaisaient mais en mieux. »

Ben soupira et se prit la tête dans les mains. Le silence régna dans la salle d’entraînement. Seul un léger ronflement de machine se faisait entendre et les soupirs de Climbo endormi se faisaient entendre.

« Je suis pas du genre à partir perdant d’avance, Kiya, dit finalement l’entraîneur, mais là tu me fais vraiment craindre le pire.
- Désolé, grimaça la jeune fille. »

Elle aussi commençait à craindre le pire. Peut-être que les Pirates ne seraient jamais au niveau, peut-être qu’ils étaient condamnés à rester éternellement une petite équipe.

« Tu sais, Kiya, fit Ben après un instant de silence, c’est pas perdu pour autant.
- Hum ? grogna la jeune fille.
- On ne se qualifiera pas cette année, ok, expliqua Ben, mais on peut encore gagner le match contre les Rykers. D’après ce que tu dis, et je te fais largement confiance, on était au point –ou presque- pour le dernier match, il faut juste rajouté quelque chose.
- Quoi donc ?
- Les tripes, dit Ben. Il faut jouer avec nos tripes. On n’a plus rien à perdre, mais on peut encore faire beaucoup. On peut quitter cette Cup, la tête haute. »

« Les tripes, hein ! pensa Kiya. »

« Tu crois qu’ils en seront capable ? demanda-t-elle.
- Fais leur confiance, ma grande, lui dit Ben. Je peux te dire qu’ils en veulent. »

Kiya soupira. Les gars étaient toujours gonflés à bloc avant un match. Mais peut-être que ce dernier match perdu avait fait chuter leur motivation. Kiya comprendrait ce manque d’envie, c’était normal. Ils tentaient, se donnaient à fond mais n’arrivaient pas à gagner. Cela en découragerait plus d’un.

La jeune fille prit Climbo dans ses bras, en prenant bien soin de ne pas le réveiller et sortir de la salle. La nuit commençait à tomber sur l’archipel. Kiya se dirigea vers le lac et aperçu une silhouette, assise sur le bord. C’était Micro-Ice. Un Micro-Ice peu fidèle à sa réputation, puisqu’il affichait une mine d’enterrement.

Kiya s’avança, mit la main dans sa poche et en sortit quelque chose.

« Tiens, dit elle en le lançant à Micro-Ice qui le rattrapa au vol. »

Le joueur marqua un temps d’arrêt en voyant la jeune fille lui faire face, tout sourire.

« Qu’est-ce que c’est ? demanda-t-il.
- Un remède contre la déprime, répondit elle avec un clin d’œil. »

Micro-Ice regarda plus attentivement sa prise. C’était un bonbon. Il remercia chaleureusement Kiya qui vint s’asseoir à côté de lui.

« Qu’est-ce qui te rends triste ? demanda-t-elle.
- Moi ? Rien ! répondit Micro-Ice. »

Kiya lui jeta un regard en biais, toujours souriante. Micro-Ice détourna vite les yeux, mais continua à affirmer qu’il n’y avait rien.

« Bon, si tu le dis, se résigna finalement Kiya.
- Au fait, dit tout à coup Micro-Ice, heureux de changer de sujet, je voulais te dire que je t’admire vraiment beaucoup !
- Hein ?
- J’ai vu tous tes matchs quand t’étais chez les Shadows ! Franchement, t’es géniale Kiya. Peut-être même plus que Warren…
- Oh là ! Doucement ! l’interrompit Kiya. Je suis loin d’avoir le niveau de Warren !
- En tout cas, t’es une super joueuse. T’es mon modèle !
- Arrête tu vas me faire rougir ! gémit la jeune fille. J’ai l’impression d’avoir dix ans de plus. Pourtant, tu sais, moi aussi j’ai quinze ans.
- C’est justement ça qui est impressionnant ! continua Micro-Ice. T’as que quinze ans et t’es déjà la meilleure joueuse de la Galaxie !
- Tu sais, tenta de relativiser l’encensée, ça fait un moment que j’ai arrêté de jouer au foot. Et puis, si j’étais aussi forte que tu le dis, je n’aurais pas été renvoyée.
- Celui qui t’a renvoyé est un crétin ! décréta Micro-Ice. »

Kiya sourit et le visage souriant d’Hamilton lui apparut. Lui, un crétin ? Pas vraiment. Dans l’histoire, c’était plutôt elle l’idiote.

« Tu dis que je suis une excellente joueuse, commença-t-elle, mais toi aussi tu es très bon.
- Mouais, je ne pense pas, maugréa le joueur.
- Pourquoi ? »

Micro-Ice se rembrunit et n’en dit pas davantage. Kiya soupira.

« Moi, je trouve que t’es exactement au même niveau que les autres. T’es un peu farfelue, d’accord, mais c’est ta force. C’est parce que t’es imprévisible que t’es un joueur redoutable.
- Ouais mais techniquement, je ne surpasse Rocket, Tia ou…
- D’Jok ? risqua Kiya.
- Ouais, murmura Micro-Ice. »

Kiya mit ses jambes en tailleur et se prit également un bonbon.

« Ch’vais te faire une confidenche, commença-t-elle, D’Chok, che le trouve pas chi génial que cha. »

Micro-Ice la regarda sans comprendre.

« Je disais, reprit elle après avoir vidé sa bouche, que je ne trouvais pas D’Jok si génial que ça.
- Ça, j’avais compris, répliqua Micro-Ice, mais pourquoi ? Tout le monde s’accorde à dire qu’il est phénoménal !
- Oh ! Les journalistes ! fit la jeune fille.Ils disent beaucoup de choses. Trop à mon goût. Pour en revenir à D’Jok, il est très bon, mais trop classique. Il est très prévisible. »

Micro-Ice était bouche bée. Que quelqu’un dise de D’Jok qu’il n’était pas aussi bon que ça était absolument inconcevable, mais en plus, c’était une véritable star du ballon rond qui le disait. Kiya, comme si elle venait de dire quelque chose de tout à fait normal, s’allongea, les mains derrière la tête.

« Au fait, dit elle, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais ça n’a pas l’air d’être le grand amour entre toi et D’Jok. Pourquoi ?
- Ah ça… murmura le jeune garçon en posant sa tête sur ses genoux.
- C’est pour ça que t’es parti de l’équipe ? interrogea l’ancienne joueuse. »

Micro-Ice releva la tête, une nouvelle fois surpris. C’était ce qui s’appelait taper dans le mile !

« Ouais… plus ou moins, admit-il. »

Il resta un moment silencieux puis dit :

« Il m’a trahi. »

Kiya ouvrit de grands yeux. Ah ça ! C’était quelque chose !

« Comment ça, il t’a trahi ?
- Ben disons qu’il a séduit la fille qui m’intéressait. »

Kiya cligna des yeux et répéta ce que Micro-Ice venait de lui dire avant d’éclater de rire. Micro-Ice la regarda, les sourcils froncés.

« Ben vas-y, marre-toi ! s’emporta-t-il. C’est très drôle de se moquer du malheur des autres !
- Micro-Ice, commença Kiya, me dis que t’as quitté ton équipe simplement… à cause d’une fille ?
- Eh ! C’est lui et Mei qui m’ont jeté ! s’offusqua Micro-Ice.
- Mais c’est tellement ridicule ! s’esclaffa-t-elle. Franchement, y’a des trucs plus important que ça.
- T’es sûre que t’as que quinze ans ? la railla-t-il. Parce que là j’ai l’impression d’entendre ma mère.
- T’es pas le premier à me le dire, admit Kiya. Faut croire que la célébrité m’a rendue plus vieille. »

Ces mots jetèrent un froid entre les deux adolescents. Kiya se releva et se remit en position assise.

« Bon D’Jok et Mei mis à part, dit elle, tu t’entends bien avec les autres membres ?
- Ouais, ça va, répondit il.
- Donc y’a pas de raison que tu prives les Snow Kids de ta présence, non ?
- Hum…
- Ton coach te fait confiance aussi ?
- Des fois, je l’exaspère.
- Oh bah ça, c’est normal ! fit Kiya. Tous les joueurs exaspèrent leurs entraîneurs. Moi, j’étais un peu la rebelle de l’équipe. Hamilton en a vu de toutes les couleurs avec moi. »

Micro-Ice regarda le ciel, comme s’il réfléchissait aux paroles de Kiya. Puis, un grand sourire s’afficha.

« C’est vrai que je suis plutôt populaire, sourit-il. »

Kiya rit.

« Bah tu vois ! lança-t-elle.
- Ouais, continua Micro-Ice. Bon y’en a comme Sinedd qui n’ont jamais pu me sentir mais bon…
- Sinedd ? fit Kiya.
- Ouais, tu sais il était dans notre équipe avant, répondit Micro-Ice.
- Ouais, ça je le sais, dit elle. Mais tu le connais bien ?
- Bah un peu, dit il. Pas franchement cool, comme mec. Trop arrogant et mauvais joueur. Et violent.
- Ah…
- Pourquoi, toi tu le connais ?
- Un peu que je le connais, dit Kiya avec un demi-sourire. C’est mon frère. »

Micro-Ice qui venait d’avaler un bonbon, manqua de s’étouffer avec. Alors qu’il toussait, Kiya vint à sa rescousse en lui tapant dans le dos.

« Nan, t’es sérieuse ? s’exclama-t-il dés qu’il eut repris son souffle. Ton frère ? C’est ton frère ?
- Hum, hum, fit Kiya en hochant la tête.
- Ton frère pour de vrai ?
- Mon frère pour de vrai. »

Micro-Ice ouvrit des yeux gros comme des soucoupes avant de s’étaler en sol, les bras en croix.

« C’est si surprenant que ça ? lui demanda Kiya en se penchant au-dessus de lui.
- Je savais pas que Sinedd avait une sœur, répondit il. Bon d’accord, on était pas les meilleurs amis du monde tous les deux, mais bon, c’est le genre de chose que l’on sait facilement sur Akillian.
- Bah si tu le savais pas c’est parce que Sinedd et moi on n’a pas grandi sur Akillian, répondit Kiya.
- Hein ? s’écria une nouvelle fois Micro-Ice. »

Il se redressa et regarda Kiya avec étonnement. Kiya soupira. Puisqu’ils étaient sur le sujet, autant en parler.

« On est originaire d’Akillian, expliqua Kiya, mais on a grandi sur la planète Shadows. En fait, on ne la pratiquement jamais quitté durant notre enfance. En ce qui me concerne, je n’ai mis les pieds sur Akillian que deux fois : pour voir des matchs.
- Mais si je me souviens bien, Sinedd était sur Akillian depuis un petit moment, et toi, non ? Pourquoi ? l’interrogea Micro-Ice.
- C’est un peu compliqué, dit Kiya en soupirant. J’imagine que Sinedd était sur Akillian depuis environ trois ans (Micro-Ice le lui confirma d’un signe de tête). Il y a trois ans, Sinedd est parti de la planète Shadows. Pourquoi, ça j’en sais rien. Moi, je me suis fait renvoyée des Shadows peu après et je suis partie avec les Pirates. Pour être honnête, ça va faire presque trois ans que je n’ai pas vu mon frère.
- Tant que ça ? s’étonna Micro-Ice. Comment ça se fait ?
- Je n’avais pas la moindre idée d’où il pouvait être et je lui en voulais un peu d’être parti.
- Pourquoi ?
- Parce qu’il ne m’a rien dit ! Il est parti sans même me dire au revoir ! »

Le silence s’installa entre eux. Kiya avait le cœur serré. C’était la première fois qu’elle parlait ouvertement de son frère. Pendant trois ans, Kiya avait essayé d’ignorer Sinedd, mais depuis qu’il était réapparu sous le maillot des Snow Kids et qu’il avait fini par rejoindre les Shadows, son passé la rattrapait et cela lui pesait. Parler à Micro-Ice la soulageait.

« Tu sais, commença-t-elle, on a passé les tests de sélection des Shadows ensemble, mais lui n’a pas été pris. Pourtant malgré sa déception, il ne m’en pas voulu, au contraire. Le premier match que j’ai joué avec les Shadows, il était vraiment fier de moi, t’aurais vu ça. Et moi ça me rendait heureuse de le voir comme ça. Il était toujours là pour m’écouter quand j’avais besoin de parler. J’étais jeune à cette époque, trop insouciante et un peu égoïste. Je pensais pas que mon grand frère pouvait souffrir du fait que sa petite sœur soit devenue une star du Galactik Football, mais c’était sûrement le cas. Mais il ne me l’a jamais montré. »

Elle s’interrompit et caressa Climbo, toujours endormi. Micro-Ice l’écoutait d’une oreille attentive.

« Je comprends qu’il ait voulu partir, c’est normal, continua-t-il. Il avait besoin de prendre de la distance par rapport à tout ça. Seulement, j’aurai aimé qu’il m’en parle, qu’il ne parte pas comme un voleur.
- Et vos parents ? intervint Micro-Ice. Ils en ont pensé quoi ?
- Mes parents, hein ? »

Kiya se leva, posa Climbo et trempa un pied dans le lac.

« On n’a pas de parents, avoua-t-elle. On ne les a jamais connu, on a été élevé par un Wambas. Ils sont sûrement morts.
- Désolé, murmura Micro-Ice.
- C’est pas grave, lui dit Kiya. Moi, ça ne m’a pas vraiment dérangé. Je ne me suis jamais posé la question de savoir qui ils étaient. J’avais mon grand-père, Sinedd et Climbo, c’était largement suffisant.
- Ton grand-père ?
- Zum Ho, le Wambas qui nous a élevé. C’était un ancien joueur de Galactik Football, c’est avec lui qu’on a commencé à apprendre à jouer.
- Je vois. »

Micro-Ice se frotta la tête et tenta d’assimiler en douceur toutes ces informations. S’il avait pu imaginer ne serait-ce qu’une seconde que Sinedd avait une sœur… et pas n’importe qui ! C’était vraiment insensé ! Et ils ne se ressemblaient même pas, tant au niveau du caractère que sur celui du physique. Sinedd avait les cheveux, était arrogant, désagréable et moqueur, Kiya était rousse, était sympathique et sociable. Le jour et la nuit.

« J’ai vraiment du mal à croire que vous êtes frères et sœur, dit il. Vous êtes tellement différents. »

Kiya lâcha un petit rire.

« C’est vrai, reconnut elle. Mais tu sais, Sinedd n’était pas comme ça avant. Oh, bien sûr, il a toujours été un trop sûr de lui, mais bon, c’est son caractère. J’ai été surprise quand je l’ai vu jouer avec les Wambas… Il était si sombre et si agressif ! Il s’est transformé.
- Sans compter le fait qu’il soit comment dire… égocentrique, individualiste, mal élevé et… Désolé, dit il précipitamment en croisant le regard de Kiya.
- Ça va, dit elle. J’ai bien conscience que Sinedd n’est pas quelqu’un de facile à vivre. Mais malgré tout, il reste mon frère… »

Il restait son frère, malgré ses défauts et ses fautes. Et rien ni personne ne pourrait le remplacer.

_______________________

Deuxième partie.fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 14 Juin - 14:21

Chapitre 9. Troisième partie.

___________________

L’ambiance montait d’un cran à la taverne. Après une dernière séance vidéo, les joueurs Pirates allaient se détendre devant le match Snow Kids – Shadows. Ben vint s’asseoir aux côtés de Benett et d’Artie, tandis que les joueurs et Kiya colonisaient le comptoir.

« Hé ! Regardez y’a une nouvelle serveuse ! lança Mike.

Effectivement, Micro-Ice, pour assister Cuistot, avait été embauché comme serveur. Il zigzaguait tant bien que mal entre les clients, plateau en main.

« Alors ? Ça te plait toujours autant qu’avant la vie de pirate, moussaillon ? le railla Artie. »

Pour toute réponse, Micro-Ice lui tira la langue.

Il repartit avec son plateau mais manqua de faire tomber son plateau. Fort heureusement, Kiya le rattrapa au vol.

« C’était moins une, dit elle.
- Ouais, merci, lui dit Micro-Ice, peu ravi.
- Prends ça comme un bizutage, lui dit la jeune fille. Tout le monde est passé par là quand il est arrivé. Moi je devais récurer les sols. »

Ils éclatèrent de rire.

« Le pire, je crois, c’était le gage de Jecht, dit Stevens. Qu’est-ce que tu devais faire au juste ?
- Hahaha, je suis mort de rire, Stevens, répondit l’intéressé.
- Stevens ? répéta Micro-Ice. Comme…
- T’as devant, toi l’équipe des Pirates au grand complet, lui expliqua Kiya. De droite à gauche : Stevens, Jecht, Mary, Dan, Kare, Sue, Mike et Sasha que tu connais déjà.
- Salut ! lui lancèrent les joueurs. »

Micro-Ice n’en revenait. La mythique équipe des Pirates devant lui, en chair et en os et sans masques ! N’importe qui payerait cher pour voir ça.

« Wha ! Ça fait drôle de vous voir sans vos masques, dit le jeune garçon.
- On nous dit ça à chaque fois ! lança Kare.
- Hé ! Le-nouveau ! intervint une voix mécanique. »

Ils se retournèrent et virent Cuistot menacer Micro-Ice à l’aide de fouet et de cuillère.

« La-vaisselle-ne-va-pas-se-faire-toute-seule ! lança-t-il. T’as-cru-que-j’étais-programmé-la-faire-à-ta-place-ou-quoi ? »

Et voilà Micro-Ice, condamné à faire la plonge pour le reste de la soirée.

Un frisson parcourut la salle. Le match commençait enfin.

« Mesdames et messieurs ! s’exclama Callie Mystie. C’est absolument incroyable ! Il y a des bougies partout ! Quinze ans après, le match Akillian-Shadows renaît des ses cendres, tel le phénix. »

Le stade d’Akilliant était survolté. Après quinze ans d’attente, l’histoire semblait accorder enfin une revanche à la communauté.

« Un pronostic, Kiya ? lui fit Mike.
- On peut pas prévoir le résultat d’un match à l’avance, répondit Kiya.
- Oh allez ! Lance-toi ! lui dit Mary. Moi, je dis que les Shadows ont un net avantage. Ils sont plus expérimentés et surtout, ils ont tous leurs joueurs. »

La milieu de terrain lança un discret à Micro-Ice, en plein dans les bulles.

« Aarch n’est pas idiot, dit Kiya. Il sait bien qu’il n’est pas favori sur ce match. Comme les Shadows sont une équipe qui attaque beaucoup, il va sûrement renforcer sa défense, au risque de délaisser un peu l’attaque. Les Shadows, paradoxalement, seront sans doute moins percutant et allègeront leur défense, vu que les Snow Kids n’ont plus qu’un attaquant et Aarch peut jouer là-dessus.
- Difficile de prévoir un vainqueur dans ces conditions, remarqua Stevens.
- Ouais.
- Je pense pourtant que les Shadows voudront marquer les esprits, continua-t-il. N’oubliez pas qu’Arthegor était l’ancien entraîneur des Tigres Rouges, il doit avoir encore en travers de la gorge sa défaite contre les Snow Kids.
- Pas faux, dit Sue.
- Je dirai match nul, avec les Shadows qui ouvrent le score, prédit Kare.
- Moi, au contraire, je dirai que ce seront les Snow Kids qui marqueront les premiers, rétorqua Kiya.
- Tu veux parier ? la défia Kare.
- Quand tu veux ! lança Kiya. »

Les deux amis se tapèrent dans la main, histoire de sceller le pari. Le gagnant remportera quinze crédits standard.

« C’est la surprise du jour : Mei est en attaque, annonça la présentatrice. Une décision qu’Aarch a dû prendre suite au départ de Micro-Ice. La fédération lui a également octroyé le droit d’aligner un clone en défense aux côtés de Thran.»

« Pourquoi il la met en attaque ? s’exclama Jecht. C’est une défenseuse, elle ! »

Pour toute réponse, ses amis haussèrent les épaules.

« Et c’est le coup d’envoi ! lança Callie Mystie. »

Le ballon fusa. D’Jok et Sinedd s’élancèrent et attrapèrent le ballon en même temps, provoquant une explosion de fluide.

Nillis tenta de faire une passe pour Sinedd, mais Thran l’intercepta. Il s’élança, évita magnifiquement Nilla, mais perdit la balle en route. Nilla n’attendit pas qu’il s’en rende compte et passa immédiatement à Mycos, qui transmit à Nillis. L’attaquant partit alors à l’assaut de la défense d’Akillian. Le clone, pendant tout ce temps, était resté, immobile, affichant un sourire béat sur son visage. Il ne broncha même pas, lorsque Nillis lui envoya le ballon en plein ventre, ni quand Ateo le bouscula.

« Apparemment, tous les spécialistes avaient vu juste : utiliser un clone dans un match contre les Shadows tient effectivement du suicide, dit la commentatrice. »

« C’est presque du six contre sept, dit Sasha. »

La balle était toujours en possession des Shadows. Les deux capitaine, Griffins et Rocket étaient à la lutte pour le récupérer. Griffins feinta magnifiquement et passa la balle à Sinedd, qui s’amusa à effectuer quelques jongles au beau milieu du terrain. Kiya leva les yeux au ciel. Thran s’élança vers lui, mais il s’éclipsa avant et réapparut derrière lui. Dans le même temps, il passa le ballon à Griffins qui tira.

« Oh non ! s’exclama Kiya. »

Par une parade extraordinaire, Ahito repoussa la balle qui disparut.

Un soupir de soulagement retentit dans la salle et quelques applaudissements retentirent suite à l’arrêt du gardien Sk.

Ahito relança pour Tia, qui combina un une-deux avec Rocket. La jeune fille passa ensuite à D’Jok effectua une passe magistrale à l’intention de Mei. La nouvelle attaquante partit vers l’avant mais se fit rapidement chiper le ballon par Ateo.

« Je ne sais pas ce que vous en pensez, amis holospectateur, mais l’absence de Micro-Ice en attaque se fait cruellement ressentir chez les Snow Kids. »

« Elle ne pense pas si bien dire ! s’exclama Stevens. »

Le match avait démarré depuis bientôt une demi-heure et force était de constater que les Shadows surclassaient les Snow Kids.

« Les Shadows monopolisent les ballons, dit Callie Mystie, et assiègent littéralement les cages des Snow Kids. Ahito, le gardien des Snow Kids, réussira-t-il à tenir jusqu’à la fin du match. Rien n’est moins sûr malheureusement. »

Après une énième parade d’Ahito, les Shadows repassaient à l’attaque avec Sinedd, mais Ahito se jeta dans ses jambes, le faisant passer par-dessus son corps. L’arbitre siffla la faute et donna un penalty aux Shadows.

L’équipe des Pirates retint son Souflle. Sinedd s’avança, ballon en main pour tirer le penalty, se recula de quelques pas et fit appel à toute la puissance du smog. Kiya frissonna en voyant cette fumée noire l’envelopper totalement.

Sinedd s’élança et tira de toutes ses forces le penalty. Mais Ahito le repoussa !

« OUIII ! s’exclamèrent les Pirates. »

Ahito lui-même ne semblait pas se rendre compte de son exploit. Ses amis se jetèrent sur lui, lui donnant de grosses tapes à l’épaule, mais sitôt qu’ils furent partis, le jeune gardien s’effondra, endormi.

L’arrêt d’Ahito semblait avoir remonté le moral des Snow Kids. Ils repassaient à l’attaque avec Tia et Rocket, le duo de choc. Rocket avait la balle et passa facilement Nilla. Il tira mais Ateo se jeta sur lui, le faisant s’effondrer et mettant ainsi fin à l’attaque des Snow Kids. Pour autant, l’équipe d’Akillian conserva le ballon. Tia perfora une nouvelle fois la défense Shadows et passa à Mei… qui perdit de nouveau le ballon.

« Ouh la la ! L’attaque des Snow Kids peine à trouver son rythme. Ça devient difficile pour Aarch et ses joueurs. »

Le ballon était toujours pour les Snow Kids. D’Jok prit la balle des pieds de Sinedd et l’envoya à Tia qui combina avec Rocket. Le capitaine des Snow Kids repartit à l’assaut de la défense Shadows, passa une nouvelle fois, mais se retrouva totalement encerclés par Ateo, Griffins et Mycos. Il ne perdit pas son sang-froid et après un court instant de réflexion, il fit appel au Souffle, fit passer le ballon au-dessus de Griffins et l’envoya à D’Jok qui tira en pleine lucarne.

« Magnifique but de D’Jok qui renverse le score pour les Snow Kiiids ! s’écria Callie Mystie. »

Une explosion de joie retentit chez les Pirates. Kiya se tourna vers un Kare dépité.

« Ton argent, lui dit elle en tendant la main. »

Kare maugréa quelques paroles inaudibles dans le brouhaha de la taverne, mais grimaça en voyant son porte-monnaie quasiment vide. Il avait à peine de quoi payer Kiya.

Le match reprit et les Shadows semblaient avoir repris du poil de la bête. Tia, décidément très en vue, avait une nouvelle fois la balle. Griffins tenta de la tacler, mais la jeune fille passa la balle à Mei qui l’envoya se loger dans les tribunes.

« Mais quelle nulle ! s’exclama Stevens. J’arrive pas à croire qu’Aarch l’ait mis en défense.
- Ben p’t’être qu’à l’entraînement, elle se débrouillait bien, risqua Sasha. Et il avait pas tellement le choix.
- Mei, c’est une défenseuse pas une attaquante ! continua Stevens. Ça n’a rien à voir, faut être tout le temps en mouvement !
- Je te remercie, s’offusqua Dan, dis tout de suite que les défenseurs ont le poste le plus facile !
- J’ai pas dis ça, j’ai juste dit qu’il faut un certain temps d’adaptation pour passer de l’un à l’autre, se défendit le capitaine des Pirates. Et franchement, quitte à mettre un défenseur en attaque, j’aurai mis Thran, il est percutant que Mei. »

Kiya dû admettre que Stevens avait raison : Mei n’avait pas du tout le profil d’une attaquante. Et ça pourrait bien être préjudiciable pour les Snow Kids.

Le ballon réapparut aux côtés de Norx, le gardien des Shadows. Il fit tourner la balle entre ses doigts et l’envoya à toute vitesse vers Nillis. L’attaquant la rattrapa au vol, ne porta aucune attention au clone qui se trouvait sur son passage, et fonça vers le but d’Ahito. Ahito anticipa le tir de Nillis et s’avança vers lui, mais il n’avait pas vu Sinedd qui avait remonté tout le terrain. Au dernier moment, Nillis lui passa la balle. Sinedd tira et marqua. Un but partout.

« Un partout à la mi-temps, dit Callie Mystie. Mais quel match, chers amis, quel match ! C’est phénoménal ! »

Kiya soupira. Cette première mi-temps avait été riche en occasion. Les Snow Kids se débrouillaient, si on enlevait l’erreur tactique en attaque.

____________________

Troisième partie. Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 14 Juin - 14:28

Chapitre 9, quatrième partie.

___________________

La seconde mi-temps venait à peine de commencer que les Snow Kids repartaient à l’attaque, toujours avec Tia.

« Elle est déchaînée aujourd’hui ! fit remarquer Sue »

Griffins partit à sa poursuite mais ne put l’empêcher d’effectuer sa passe en direction de Mei. Fort heureusement pour les Shadows, Mycos apparut juste devant la jeune fille et intercepta la balle, qu’il passa ensuite à Nillis. Nillis ignora une nouvelle fois le clone et passa le ballon à Sinedd, lequel fonça vers les cages d’Ahito. Thran tenta de s’interposer, mais Sinedd disparut. Ahito hâtivement des yeux, l’air paniqué. Sinedd réapparut en l’air, à quelques mètres d’Ahito. Il tira mais le gardien des Snow Kids ne put l’arrêter. 1-2 pour les Shadows.

« 2 à 1 pour les Shadows, annonça la commentatrice, mais les Smais les Snow Kids repartent à l’attaque. now Kids repartent à l’attaque. »

Mei avait de nouveau le ballon, mais cette fois-ci, elle se battit bec et ongles pour le conserver. Elle passa judicieusement Mycos et Ateo avant d’effectuer une passe pour Tia. Malheureusement pour la milieu de terrain, Nilla se jeta sur elle, la faisant trébucher. L’arbitre signala la faute et donna un coup franc pour les Snow Kids, tandis que Nilla s’éloignait dans les airs.

Rocket plaça la balle et s’éloigna de quelques mètres. Kiya remarqua que Sinedd s’était tourné vers Norx et lui parlait. Des conseils ?

« Bien joué, Sinedd, pensa-t-elle. »

Rocket leva le bras et une aura bleue l’entoura. Quelques secondes s’écoulèrent, quelques secondes où le capitaine des Snow Kids se concentra. Il s’élança pour tirer mais contrairement à ce que tout le monde pouvait s’attendre, ce n’était pas un coup franc direct mais…

« BUT ! Formidable action collective et premier but de Thran dans cette Cup ! La défense Shadows n’en revient pas de s’être fait surprendre ! »

« Je comprends pas, dit Kiya. Qu’est-ce qui s’est passé ?
- Apparemment le coup franc, c’était une passe pour Thran, expliqua Jecht. »

L’action repassa au ralenti. Au moment où Rocket s’élançait pour tirer, Tia effectua une discrète passe à Thran qui tira. Des exclamations de joies éclatèrent dans la taverne. Les Pirates avaient tous leurs verres levés.

« Magnifique ! s’exclama Stevens. »

Il ne restait plus qu’un quart d’heure. Un quart d’heure et les Snow Kids pourraient s’en tirer avec un superbe match nul, voir une victoire ! Le but de Thran avait revigoré toute l’équipe. Les Shadows, vexés, multiplièrent leurs attaques mais la défense Snow Kids tenait bon. Ahito effectuait des arrêts magistraux qui ne faisaient qu’agacer un peu plus les Shadows. Parallèlement, ils se montraient beaucoup plus agressifs en défense et faisaient échouer toutes les tentatives de buts de leurs adversaires. Le jeu était beaucoup plus tendu.

« Oh, mon Dieu ! s’exclama soudainement Sue. »

Le silence se fit dans la taverne. Thran qui avait le ballon et fonçait vers les buts Shadows, avaient été sauvagement attaqué par Sinedd, qui s’était littéralement sur lui par derrière, le propulsa loin derrière lui.

« Une faute d’une rare violence ! s’exclama Callie Mystie. On ne devrait plus voir ça sur un terrain de football de nos jours, c’est scandaleux. »

Une capsule emporta Sinedd loin du terrain. Kiya serra les poings et sortit de la taverne, accompagnée de Climbo.

« Kiya… murmura Micro-Ice en la voyant s’en aller. »


__________________________


Dans le calme de la nuit, Kiya se dirigea vers le lac. Elle prit une pierre et la lança sur la surface et brillante du lac. Quelques minutes plus tard, la taverne se vida. Le match était terminé.

Kiya entendit des pas s’approcher derrière elle.

« Les Snow Kids ont perdu, dit Sue. Un penalty à la dernière seconde. »

Kiya soupira.

« C’est dommage, dit elle. Ils avaient vraiment bien joué. »

Sue hocha la tête et partit en direction de leur maison. Kiya, elle, attendit quelques instants et repartit vers la taverne.

« …auraient perdu de toute façon, disait la voix de Micro-Ice lorsqu’elle arriva.
- Ça, mon vieux, on le saura jamais, lui dit Artie. Ta place est là-bas auprès d’eux, Micro-Ice. Pas ici.
- C’est ça ! ricana-t-il. Je pense surtout qu’ils veulent plus de moi.
- Ça, j’en suis pas aussi sûre, intervint Kiya »

Comme pour confirmer ses paroles, Callie Mystie apparut aux côtés de D’Jok.

« Et maintenant, laissons la parole à D’Jok, avant centre des Snow Kids, dit elle.
-Bien sûr, on a perdu ce match, mais la bonne nouvelle c’est que je viens de retrouver mon porte-bonheur. Je suis sûr que maintenant la chanson va nous revenir très très vite, dit il avec un clin d’œil. La chance est tout ce qui va avec. »

Il n’en fallut pas plus à Micro-Ice pour se tourner vers Artie. Comme s’il s’attendait à la réaction de son ami, Artie fit préparer dans les minutes une navette spéciale pour Akillian.

« Merci, vieux, dit Micro-Ice, j’te revaudrai ça un jour.
- Mais de rien, mon pote ! c’est normal, en même temps, entre pirate, lança Artie.
- Merci à toi aussi Kiya, continua Micro-Ice. Je te promets que je dirai rien sur… tu-sais-quoi. »

Kiya rit et lui donna une claque sur l’épaule.

« Oh tu sais c’est pas un secret d’état ! plaisanta-t-elle. »

Artie sortit alors une espèce d’appareil photo, et le pointa sur Micro-Ice. Une espèce de flash apparut alors.

« Terrible ! Ca va me faire une super photo souvenir ! se réjouit le joueur des Snow Kids.
- Désolé, mais ça m’étonnerait, fit Artie. Allez, à la prochaine Micro-Ice»

La navette démarra et s’envola. Kiya et Artie la suivirent longtemps des yeux. Soudain, Benett vint à leur rencontre.

« Tu lui as bien effacé la mémoire ? demanda-t-il. »

Artie lui montra l’appareil comme preuve de ce fait.

« Est-ce que c’était vraiment nécessaire ? demanda Kiya.
- Tu connais les règles, Kiya, lui répondit alors Benett.
- Oui, bien sûr, murmura la jeune fille tandis qu’Artie et Benett s’éloignaient. »

Kiya resta un long moment à fixer le ciel, Climbo dans ses bras, comme si elle espérait que quelque chose lui revienne.


_________________

Fini! J'ai fini ce chapitre. Aaaaah !! S'il y a des fautes, c'est normal, je l'ai écrit très vite et j'ai pas vraiment eu le temps de me relire. Pour les dialogues, surtout sur la partie avec Micro-Ice et Kiya.
Héhé! Alors combien d'entre vous avaient deviné que Kiya était la soeur de Sinedd. J'avoue que je suis très fière de la tournure. ^^
Par contre, pour le match, j'ai pas été très inspiré, j'espère que vous me pardonnerez ^^".
Gros bisous et au prochain chap!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
D'jok
Admin
avatar

Féminin Scorpion Cochon
Nombre de messages : 1162
Âge : 22
Equipe préférée : Snow Kids
Joueur préféré : D'jok
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 14 Juin - 19:47

Moi j'avais deviné que Sinedd étaot le frère de Kiya ! XD (ok j'me tais U_U" )
En parlant de ça, tu m'as surprise !!!
"- Pourquoi, toi tu le connais ?
- Un peu que je le connais, dit Kiya avec un demi-sourire. C’est mon frère. "
Waaaah elle a lâché ça tranquillement ! Si j'avais pas déjà été au courant de son petit secret, je serais tombée de ma chaise... En fait, je me demandais quand t'allais te décider à révéler qu'ils étaient frères et soeurs et je pensais que quand tu le ferais, ce serait de manière moins... directe on va dire XD Mais finalement c'est mieux comme ça, ça accentue encore plus l'effet de surprise.

"« Ch’vais te faire une confidenche, commença-t-elle, D’Chok, che le trouve pas chi génial que cha. » " T'as pas pu t'en empêcher hein ? T_T Bon sang, tu les as flingués D'jok et Mei sur ce chapitre... :déprime:

Enfin bon. Ta conversation Mice/Kiya était intéressante aussi, on en apprend des choses sur Kiya ( même si je savais déjà tout XD ), et assez drôle sur certaines répliques (genre quand Kiya se fout de la gueule de Mice parce qu'il a quitté l'équipe pour une fille XD).

C'était donc un très bon chapitre dans l'ensemble. Bonne continuation !

p.s: le match était plutôt bien décrit, t'en fais pas, je te pardonne =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Dim 27 Juin - 17:02

Et voilà le dixième chapitre de Kiya !! Ouah! Dix chapitres, j'ai bien avancé! (eh on est synchro, D'Jok ^^). Un chapitre moins long que le précédent mais riche en rebondissement, je ne suis pas mécontente de moi là ^^.

Chapitre 10 :


Un match. Un match seulement.

Il ne leur restait qu’un match à jouer dans cette Cup. Un match pour du beurre mais un match à domicile. Pas de pression, mais l’envie de combattre pour l’honneur. C’était ce que Ben avait martelé durant les jours précédents. L’honneur ! Il fallait jouer ce match pour le gagner.

« Ça va être compliqué parce que les Rykers ne sont pas encore mathématiquement éliminées, avait dit Kiya.
- C’est toujours compliqué, avait répliqué Stevens en jonglant avec la balle. C’est pas pour autant qu’on va se laisser faire. »

Kiya sourit. Elle se leva, essuya la poussière qui tachait sa petite robe et courut vers Stevens. Le capitaine des Pirates marqua un temps d’arrêt lorsqu’il se rendit compte qu’il n’avait plus la balle et qu’elle se trouvait entre les jambes de Kiya, quelques mètres plus loin.

« Wha… souffla-t-il. T’es rapide. »

Le sourire de Kiya s’agrandit. Stevens tenta de lui reprendre la balle mais Kiya l’évita aisément. S’ensuivit alors un duel à un contre un, Stevens tentant par tous les moyens de reprendre la balle à Kiya et de protéger ce qui lui servait de but, Kiya de préserver le ballon et de marquer contre le joueur.

Stevens exécuta un magnifique tacle que Kiya réussit à éviter en sautant. Malheureusement, elle se retrouva déséquilibrée à son atterrissage. Stevens en profita pour lui prendre le ballon et foncer vers sa zone. Kiya réagit au quart de tour et prit en chasse Stevens. Voyant qu’elle ne pouvait pas le rattraper, elle exécuta une glissade que Stevens voulut éviter en sautant. Dans le même temps, Kiya reprit la balle, se releva et tira un tir surpuissant qui passa largement entre les poteaux du but.

Stevens éclata de rire.

« Ok, d’accord j’ai compris, dit-il. On est loin d’égaler les Rykers, c’est ça ?
- Hein ? fit Kiya. Y’avait rien à comprendre. Je voulais juste jouer un peu. »

Stevens en resta bouche bée.

« Mais bon, si ça t’as permis d’en tirer des conclusions, tant mieux, rajouta-t-elle en haussant les épaules.
- Ha Ha Ha ! fit Stevens. Tu changeras jamais !
- Sans doute ! sourit Kiya. »

Les deux amis prirent la direction de la salle d’entraînement.

« N’empêche, continua Stevens, t’es vachement rapide ! Tu m’as rattrapé en un rien de temps.
- La vitesse n’était pas vraiment le point fort des Shadows, expliqua la jeune fille. Normal, le smog leur permet de se téléporter et d’éviter les tacles. Comme je n’avais pas le smog, je ne pouvais pas me téléport et du coup, j’étais une cible privilégiée pour les tacles. J’ai dû combler ce défaut par l’entraînement et la vitesse. En plus, comme j’étais petite, on ne me remarquait pas beaucoup.
- Je vois… En fait, ta philosophie, c’est combler nos faiblesses par l’entraînement, c’est ça ?
- Tout à fait ! Y’en a une aussi qu’est pas mal : faire des points forts de l’adversaire ses points faibles.
- Là, tu m’intéresses ! s’exclama Stevens en la prenant par les épaules. »

Kiya éclata de rire à son tour mais n’eut pas le loisir d’expliquer sa théorie à Stevens, Ben venant de surgir et de leur hurler qu’ils étaient lamentablement en retard à quelques jours d’un match important.

Au final, peut-être que le fait que ce match soit sans enjeu était plus une bénédiction qu’une malédiction. Les Pirates n’avaient plus la pression des premiers matchs et abordaient ce match sans aucune espérance autre que celle de faire un bon résultat. Les Rykers, en revanche, étaient dans une situation autrement plus inconfortable. Avec six points au compteur, elles n’étaient pas encore éliminées. En revanche, les Snow Kids comptabilisaient une victoire de plus qu’elles et donc trois points de plus. Mathématiquement, les Snow Kids avaient plus de chance de se qualifier que les Rykers. En fait, les Rykers n’avaient plus leur destin entre les mains. Pour qu’elles soient qualifiées, il fallait obligatoirement qu’elles gagnent le match contre les Pirates et que cette victoire soit combinée à une défaite des Snow Kids contre les Shadows. Si les Rykers perdaient contre les Pirates, les Snow Kids seraient qualifiés même sans avoir gagné contre les Shadows.

« Tout ça est très compliqué, fit remarquer Mike.
- On s’en fiche ! rétorqua Ben. Ça ne nous concerne pas. Nous devons seulement penser à gagner le match.
- Ben, je peux me permettre une toute petite remarque de trois fois rien du tout ? demanda Stevens en levant la main.
- Ça dépend pour quoi, répondit l’entraîneur.
- Pourquoi ne pas retourner les points forts des Rykers contre elles ? dit rapidement le capitaine. »

Ben se prit le menton dans le main et médita la proposition de Stevens. Stevens, pendant ce temps, avait effectué un discret clin d’œil à une Kiya pour le moins surprise.

« Explique-toi, ordonna Ben.
- Eh bien… commença Stevens, les Rykers ont une super défense…mais leur attaque, elle, est plus agressive que dangereuse, donc…
- Tu penses que l’on devrait jouer le match nul ? intervint Kiya.
- Non, non, pas du tout ! s’exclama Stevens.
- Pas en apparence en tout cas, murmura Ben. »

Tous les joueurs se tournèrent vers lui, sans vraiment comprendre ce qu’il voulait dire.

« À quoi tu penses ? demanda Sue.
- Stevens m’a donné une excellente idée ! s’exclama Ben.
- Ah ? Vraiment ? s’interrogea l’intéressé.
- Tout à fait, confirma l’entraîneur. Les Rykers misent tout sur leur défense et surtout sur Kernor. Leurs attaquantes sont très agressives, elles misent surtout sur les fautes des joueurs adverses. Du coup, voilà ce qu’on va faire : on va fermer le jeu. On va s’appuyer sur une défense très fermée, le but étant que les Rykers ne parviennent pas à nous marquer un but. Leur gros défaut est qu’elles sont très nerveuses. Si elles n’arrivent pas à marquer, elles s’énerveront et feront des fautes et là, nous, on en profitera.
- C’est carrément à l’opposée de notre jeu habituelle, dit Kiya.
- Mais c’est peut-être notre seule chance de les battre, rétorqua Ben. Allez, tous dans l’holotraîneur. Kiya, rentre-moi les données du précédent match. »

Les joueurs s’exécutèrent. Kiya alluma son ordinateur et rentra les données. La stratégie de Ben ne lui convenait pas, elle n’aimait pas ces systèmes de jeu très défensif, mais sa conversation avec Micro-Ice, étrangement, lui avait rappelé ce qu’elle était : une gamine. Une simple gamine de quinze ans.

« Faut croire que la célébrité m’a rendue plus vieille. »


C’était sûrement vrai et elle aurait aimé retrouvée la même insouciance que Micro-Ice, celle qu’elle avait à ses débuts chez les Shadows.

_________________________

Sasha, Sue, Mary et Kiya étaient chez elle. Les trois joueuses se passaient de la glace sur leurs muscles endoloris tandis que Kiya les regardait, amusée.

« Ben est vraiment un sadique, se plaignit Sue en se massant le pied. Je suis sûre qu’il a fait exprès de nous rajouter une demi-heure parce qu’on se plaignait.
- C’est tout à fait possible, admit Kiya.
- Et tu trouves ça normal ? continua la défenseuse.
- C’est un entraîneur, répondit Kiya en haussant les épaules.
- Kiya, ton manque de sentiment pour ce genre de chose est inquiétant, dit Mary.
- C’est une entraîneuse, fit Sasha. »

Les quatre filles partirent d’un grand éclat de rire. Kiya s’installa alors sur le vieux canapé rapiécé, entre Sue et Mary.

« Ne dites pas à Ben que j’ai dis ça, mais après la Cup, ça vous dis qu’on se fasse une soirée fille ? demanda alors Mary
- Une soirée fille ? s’étonna Kiya. C'est-à-dire une soirée où l’on parle potins, et beaux garçons ?
- Entre autre ! rit Mary.
- J’suis partante ! s’exclama Sasha.
- Et moi pareil ! dit Sue.
- Super ! fit Mary. Alors on se fait ça après la Cup ! »

Réconfortées par cette idée, les filles évoquèrent alors le prochain match. La tactique que Ben voulait adopter ne les rassurait pas, principalement parce qu’elles n’avaient joué avec cette tactique. L’équipe ne la maîtrisait pas très bien. L’autre question qu’elles se posaient était : est-ce que leur défense pourrait tenir le choc face au redoutable cri de métal des Rykers ?

« Ça, on ne pourra pas le savoir avant le match, fit Kiya en soupirant. »

Le vieil écran qui leur servait de télé se brouilla. Sasha se leva et donna un coup de rein à l’appareil. L’image réapparut aussitôt, celle d’une fille blonde platine et d’un homme au physique (soi disant) avantageux. Kiya n’avait pas suivi toute l’histoire mais apparemment, il s’agissait d’une rupture due à un parent récalcitrant à l’union des deux amoureux. L’histoire était niaise, simplissime, creuse, n’empêche qu’elle scotcha bien les filles qui allaient de leurs petits commentaires sur l’attitude des personnages.

Soudain, Climbo surgit devant l’écran, voleta et s’écrasa lourdement au sol, faisant tomber par la même occasion l’écran.

« Climbooooo ! s’écrièrent les filles.
- Tuuuu… »

Kiya se leva et prit Climbo qu’elle tint droit devant elle.

« Climbo ! Combien de fois je t’ai dis de ne pas manger ce qu’il y avait dans le frigo ? le gronda-t-elle.
- Tuuu…
- Ah la la ! soupira la jeune fille. Tant pis pour toi, fallait m’écouter. »

Elle emporta l’animal dans sa chambre et prit dans le même temps un peu d’eau. Lorsque les animaux de l’espèce de Climbo tombaient malade, c’était rarement grave, cela pouvait se soigner très vite. À condition de savoir comment s’y prendre. Par chance, Kiya savait exactement comment faire.

« Merci grand-père ! se dit elle. »

Dans le salon, les trois autres filles se lamentèrent.

« Plus de télé, soupira Sue. »

_______________________

Première partie. FIn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Dim 27 Juin - 17:12

Chapitre 10 : deuxième partie

__________________


C’était le grand jour. Aujourd’hui avait lieu le dernier match des Pirates dans cette Cup. Malgré le fait que les Pirates étaient déjà éliminés, tout l’archipel était en ébullition.

Kiya réglait les derniers détails administratifs, aidée de Climbo qui s’était vite rétablie, pendant que Ben faisait son briefing aux joueurs. La jeune fille allait rejoindre le stade lorsque…

« Kiya ! »

Elle se retourna et vit… deux revenants !

« Ça alors, c’est vous ! s’écria-t-elle en courant à leur rencontre. »

Elle se jeta dans leurs bras et les dévisagea, heureuse. Erika et son mari, Dred étaient les deux pirates qui l’avaient recueilli lorsqu’elle était arrivée sur Shiloë. C’était aussi les parents de Sasha. Ils étaient tous les deux d’importants hacker dans la flotte de Sony, ce qui expliquait leurs nombreuses absences. Les savoirs présents aujourd’hui allaient donner du baume au cœur de Sasha qui en avait bien besoin après tous ces matchs.

« Sasha va être super contente de vous voir, dit-elle.
- Nous aussi, on est heureux de la revoir, dit Erika. Ça va faire des mois qu’on ne l’a pas vu ! Dis-moi, comment va-t-elle ?
- Bien, répondit Kiya. Là, elle est en débriefing avec les autres. D’ailleurs, faut que j’y aille moi aussi.
- Alors, file, lui conseilla Dred. Et passe le bonjour à Sasha de notre part. Dis-lui qu’on est de tout cœur avec elle. »

Kiya leur fit un petit signe et courut rejoindre le stade. Le match allait début dans un peu plus d’une demi-heure, ce n’était pas le moment d’arriver en retard.

Lorsqu’elle arriva dans les vestiaires, les joueurs venaient de finir l’entraînement. Ben ne manqua pas d’ailleurs de lui faire remarquer son retard.

« Ouais, ouais, fit Kiya distraitement. »

Elle se dirigea tout de suite vers Sasha, en train de s’habiller dans le fond du vestiaire. Elle lui souffla à l’oreille les quelques mots d’encouragements de ses parents. La jeune fille sursauta.

« Mes parents sont ici ? s’exclama-t-elle.
- Oui, ils sont arrivés aujourd’hui, confirma Kiya. »

Sasha prit une grande inspiration et s’éventa avec sa main. Elle n’avait jamais joué au foot devant ses parents, même lorsqu’ils étaient sur la planète Shadows. Forcément, la pression lui venait.

« Allez, la rassura Kiya. Tout va bien se passer, tu verras.
- Tu crois ?
- Evidemment ! T’as fais énormément de progrès, même si tu n’es pas titulaire aujourd’hui. »

Pour le dernier match des Pirates, Ben avait remis en place son équipe-type. C’est-à-dire Jecht et Stevens en attaque, Kare et Mary en milieu de terrain, Dan et Sue en défense et Mike dans les buts. L’occasion de briller une dernière fois ensemble…

Les minutes s’écoulaient très lentement. Elles semblaient durer des heures. Les joueurs avaient pris place sur la nacelle d’embarquement, les Pirates d’un côté, les Rykers de l’autre. Ils se jaugeaient du regard, cherchant la moindre faille, le moindre doute dans le regard du vis-à-vis.

Les entraîneurs étaient dans les cabines et celles-ci s’élevèrent. Maintenant qu’ils n’étaient qu’à quelques secondes de ce match, Kiya sentait l’appréhension monter. Elle prit une grande inspiration et se posta à droite de Ben.

Les joueurs firent leur apparition sur le terrain et se firent face. Les Rykers exécutèrent leur fameuse danse et ne lésinèrent pas sur l’intimidation, mais les Pirates restèrent de marbre. Eux, ils n’avaient plus rien à perdre, elles si. Une fois, la danse finie, Stevens rassembla ses troupes et leur dit quelques mots, les derniers mots du capitaine avant la bataille.

Stevens et l’attaquante principale des Rykers se mirent en position et le match démarra. Le ballon fusa et l’attaquante Rykers le rattrapa aussitôt. Immédiatement, elle s’élança vers les cages de Mike. Stevens et Jecht la prirent en chasse et la marquèrent. Kare et Mary vinrent au soutient Bientôt, elle se retrouva incapable de faire une passe ou de tirer. Elle fit jongler la balle entre ses pieds, mais Mary le lui prit. La milieu de terrain tenta immédiatement une embuscade dans le camp des Rykers, elle fit passer la balle à Jecht qui la transmit à Stevens et qui tenta un tir de loin, qui malheureusement atterrit sur la transversale. Kernor et récupéra la balle et chambra le capitaine des Pirates.

« Calme-toi, Stevens ! lui intima Ben. Ne tombe pas dans leur jeu. »

Kernor relança le ballon loin vers l’avant. La n°8 la rattrapa et força le passage, soutenue par son acolyte de l’attaque et ses deux milieux de terrain. Rapidement, la défense des Pirates se resserra. La n°8 fit une passe à la n°9 qui passa aisément Kare et Mary. Sue se précipita vers elle pour la tacler mais la joueuse l’évita en lui sautant par-dessus. Elle essaya de tirer, mais se fit contrer par Dan. La balle atterrit dans les pieds de la n°8 qui tira à son tour. Ce coup-ci, ce fut Mike qui se trouva sur la trajectoire de la balle.

Dans la cabine, un grand soupir de soulagement retentit. Cela faisait à peine cinq minutes que le match avait commencé et déjà l’ambiance était électrique.

« Les Rykers reviendront à l’attaque, dit Ben. Ne vous épuisez pas à l’attaque, gardez vos forces pour la défense. »

Les joueurs se remirent en position et Mike relança. La balle atterrit dans les pieds de Stevens qui fit un une-deux avec Jecht. Jecht avait la balle et tenta une percée sur l’aile. Deux joueuses Rykers lui barrèrent le chemin et l’attaquant relança la balle vers Kare qui la transmit à nouveau à Mary. Les Pirates avaient décidé de ne pas prendre de risque et faisaient circuler la balle. Leur entraîneur avait raison : ils ne tiendraient jamais le coup s’ils repartaient à l’attaque à chaque fois. Il fallait qu’ils se modèrent.

Les Rykers commençaient à s’agacer de l’attitude des Pirates. La n°9 reprit les choses en mains et tacla violemment Stevens et s’empara de la balle, mais l’arbitre siffla la faute et donna un coup franc aux Pirates.

« C’est bien,, ça commence à faire effet, se réjouit Ben.
- C’est assez… peu fair-play comme méthode, dit Sasha.
- Je le sais, lui répondit l’entraîneur, mais actuellement, je suis prêt à tout pour gagner ce match. »

Pour Kiya, ce n’était pas un manque de fair-play, c’était juste un match joué avec intelligence. Les Pirates n’avaient pas les moyens de rivaliser avec les Rykers, donc ils luttaient avec leurs propres méthodes : leur intelligence.

C’était Stevens qui allait tirer le coup franc. Il plaça le ballon et recula de quelques pas. Il prit son inspiration, s’élança et tira. Le ballon s’envola dans les airs et redescendit en direction des buts. Les Pirates crurent à un moment qu’il allait rentrer mais Kernor se chargea de briser leurs attentes en rattrapant la balle. La gardienne hurla après ses joueuses et relança vers l’avant. Les Pirates redescendirent immédiatement vers leur camp car les Rykers repartaient en contre. Une attaquante tira, Sue l’intercepta et dégagea vers Kare. Malheureusement, une joueuse adverse le tacla et lui reprit la balle. Elle lança un véritable missile qui -heureusement !- finit sur la transversale. Plus la mi-temps approchait, plus les Rykers étaient nerveuses et fébriles mais surtout redoublaient d’effort.

_____________________________

Deuxième partie. Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Dim 27 Juin - 17:23

Chapitre 10, troisième partie.

___________________________


Les joueurs étaient dans le vestiaire, essoufflés, en sueurs. Dans les dix dernières minutes de la première mi-temps, les Rykers avaient littéralement pris d’assaut les buts des Pirates, à tel point que même Stevens et Jecht avaient dû redescendre en défense pour aider leurs coéquipiers.

« Continuez comme vous le faites, leur dit Ben. Défendez, défendez et encore et encore ! Ne lâchez rien ! Tout à l’heure, Stevens a obtenu un excellent coup franc. Profitez de ces occasions-là, faites-les douter ! Continuez à fermer le jeu, elles s’énerveront et feront des fautes. Là, vous pourrez les prendre au piège.
- Oui ! clamèrent les Pirates.
- Kare, comment tu te sens ? demanda Ben
- Ça va, répondit le joueur.
- Tu peux tenir pendant la seconde mi-temps ?
- Je crois, oui. »

Ben hocha la tête et tapa dans ses mains pour signaler le début de la reprise. Les joueurs se levèrent et se dirigèrent vers la sortie. Lorsque Sasha passa devant lui, Ben la retint par le bras et lui dit :

« Sasha, je…
- T’inquiète, lui dit-elle en souriant. L’important, c’est l’équipe. »

Et la jeune fille fila à la suite de Kiya. Ben la regarda rejoindre son amie, un sourire satisfait aux lèvres et quitta à son tour le vestiaire.

Lorsqu’il revint dans la cabine, Benett et Artie étaient déjà à leurs postes. Kiya et Sasha regardaient les joueurs rentrer sur le terrain.

« Tu ne leur as pas beaucoup parler, Kiya, lui fit remarquer Ben. »

Kiya haussa les épaules.

« Ils savent ce qu’ils ont à faire, dit elle. »

La deuxième mi-temps démarra. Comme en première mi-temps, les Rykers récupérèrent la balle et passèrent immédiatement à l’attaque. Mary s’interposa mais l’attaquante Rykers la bouscula violemment et la jeune femme s’effondra au sol.

« Mais y’a faute, là ! s’exclama Artie.
- On dirait que les Rykers commencent à corser le jeu, fit Kiya. »

Ben serra la mâchoire et s’appuya sur le tableau de bord.

« Je vous interdis de répondre à leurs provocations ! ordonna-t-il. »

Stevens se retint d’aller voir l’attaquante Rykers et aida Mary à se relever. Heureusement pour les Pirates, l’arbitre leur redonna la balle et ils purent repartir à l’attaque. Stevens partit à toute allure vers l’avant mais une Rykers le tacla avec brutalité, lui reprit la balle et se dirigea vers les cages de Mike. Le gardien ne dû son salut qu’au retour rapide de Sue qui renvoya la balle vers l’avant.

La deuxième mi-temps commençait exactement comme c’était fini la première. Les Pirates étaient retranchés dans leur camp et subissaient les assauts des Rykers. Elles jouaient physique et les Pirates avaient bien du mal à les contenir. Quand par miracle les Pirates arrivaient à dégager, une Rykers reprenait aussitôt la balle et repartait à l’attaque.

« Ils ne tiendront jamais, Ben, dit Benett. Défendre leur demande trop d’énergie, ils s’épuisent trop vite.
- Sans compter que Stevens et Jecht sont obligés de rester en défense pour éviter qu’on se prenne un but, ajouta Sasha.
- Allez ! Tenez bon ! s’écria Ben.
- Ben ! s’exclama Kiya.
- Tu veux que je fasse quoi, Kiya ? interrogea-t-il. On ne peut que les encourager.
- Mais…
- Ils peuvent le faire, insista Ben. Ils le peuvent et ils font le faire. »

Ben mettait tous ses espoirs dans cette tactique, mais toujours est-il qu’ils se faisaient prendre à leur propre jeu. Les Rykers les emprisonnaient dans leur propre camp, empêchant ainsi toute tentative de contre attaque. D’autre part, le temps défilait et plus on se rapprochait de la quatre-vingts dixième minutes, plus les Rykers se montraient agressive et plus les Pirates paraissaient proche du point de rupture. Sue renvoya un énième assaut Rykers en touche et s’effondra au sol, à bout de souffle. Dan se précipita à son chevet.

« Courage, ma grande ! lui dit-il, reste plus qu’une dizaine de minute ! Faut tenir le coup et on obtiendra un match nul. Allez, Sue. »

Sue se releva difficilement et se remit en position. La touche était pour les Rykers. Stevens alla vers ses coéquipiers, les encourageant à s’accrocher et de croire à la victoire. Car oui, lui ce qu’il faisait ce n’était pas un match nul, mais une victoire. La victoire, il n’y avait que ça qui comptait !

La joueuse Rykers lança le ballon qui atterrit sur la tête d’une coéquipière. Dan réagit instantanément et lui chipa le ballon. Il tenta de se dégager des nombreuses jambes qui lui barraient la route mais voyant que c’était peine perdue, il tira en l’air, sauta et envoya la balle vers Jecht. Un peu pris de court, l’attaquant contrôla en deux fois la balle et partit aussitôt dans le camp adverse lorsqu’il s’aperçut que les Rykers allaient se jeter sur lui. Il croisa avec Kare qui transmit à Stevens. Malheureusement, la passe de Kare se retrouva intercepté. La joueuse Rykers passa facilement Jecht et Stevens et tenta sa chance de loin. La balle passa loin du cadre et repassa en possession des Pirates. Mike relança dans les jambes de Sue qui s’en débarrassa aussitôt pour le donner à Jecht. Jecht effectua une passe millimétrée à l’intention de son partenaire qui, par miracle, réussit à passer la défense des Rykers !

Stevens zigzagua entre les joueuses Rykers jusqu’à ce qu’il se fit bloquer. Tout en luttant pour conserver la balle, il essaya de repérer ses coéquipiers. Kare était beaucoup trop en retrait, Jecht était cerné de toute part, ne restait que Mary à moitié caché par deux joueuses Rykers. C’était risqué, mais c’était elle la mieux placé pour percer leur défense. Stevens n’eut besoin que d’une fraction de seconde pour prendre sa décision. Il fit passer la balle en retrait, pivota sur lui-même, la lança en l’air avant de l’envoyer vers Mary à l’aide d’un superbe retourné. La joueuse avait bien compris les intentions de son capitaine et prit d’avance la joueuse Rykers qui la cachait, en recevant la balle à l’aide d’un amorti de poitrine. Dans le même temps, Jecht s’était démarqué. Mary serpenta parmi les joueuses Rykers et passa le ballon à Jecht, lequel était idéalement placé pour marquer ! Le joueur ne se le fit pas dire deux fois et tenta immédiatement sa chance. Malheureusement, Kernor arrêta la balle d’une claquette.

Mais l’action était loin d’être finie ! Le ballon était toujours en jeu ! Stevens, en bon opportuniste qu’il était, avait profité de la confusion qui régnait dans la défense Rykers pour s’y infiltrer et pousser le ballon flottant… au fond des filets ! Les Pirates venaient d’ouvrir le score ! Stevens leva un bras triomphateur, tandis que Jecht, Kare et Mary l’entouraient et le félicitaient et que les Rykers hurlaient leur rage.

C’est alors que la sirène retentit et une explosion de hurlement retentit dans le stade de Shiloë. Car ce qui venait de se produire, ici, était tout bonnement, incroyable, inconcevable même !

Dans la cabine du staff, un grand silence régnait. Aucun ne semblait réaliser ce qui venait de se réaliser... Personne ne semblait comprendre que ça y est ! Les Pirates avaient gagné ! Ils avaient obtenu leur première victoire dans cette Cup ! Une victoire face aux Rykers, 1 à 0 au terme d’un match fermé et âpre.

« Ouah ! lâcha Artie. Est-ce que... est-ce que c’est bien ce que je crois ou...
- On a gagné... murmura Sasha, les yeux écarquillés. On a gagné ! OUAIS ! »

La jeune joueuse laissa éclater sa joie par un grand hurlement, bientôt rejointe par Kiya et Artie qui se lancèrent dans une danse de la joie. Benett retira son chapeau et souffla, tandis que Ben tombait sur les genoux, battu par le stress et le soulagement. Sur le terrain, les joueurs sautaient en rond et chantaient. Ils l’avaient fait ! Ils avaient battu les Rykers ! Eux, la petite équipe sans fluide, sans grand talent, eux la petite équipe méprisée par les grosses pointures, avait réussi l’exploit de battre une référence au niveau du Galactik Football. Simplement par la force de leur volonté, ils avaient gagné.

« HIP HIP HIP... clama Stevens.
- HOURRA ! répondirent ses coéquipiers.
- HIP HIP HIP... répéta Stevens.
- HOURRA ! hurla le stade.
- ON EST LES PIRATES ! s’exclamèrent les joueurs. »

________________________

inTroisième partie. Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Dim 27 Juin - 17:48

Chapitre 10, quatrième partie.

_________________________________

C’était comme s’ils avaient gagné la Galactik Football Cup. Tout l’archipel était en fête. Même Boris, ce vieux grincheux, était sorti de sa tanière pour accueillir les joueurs à leur sortie du stade.

« Bravo ! Bravo ! Haha ! avait-il crié en voyant les joueurs. »

Même Sony les avait félicité. Alors qu’il était en mission non loin du Génèse Stadium, il leur avait fait part de sa fierté suite à leur victoire contre les Rykers.

« J’étais loin de m’imaginer que mes joueurs pouvaient gagner contre les Rykers, disait-il alors qu’ils étaient tous rassemblé à la taverne. Comme beaucoup, j’imagine, je doutais de vos capacités et j’ai eu tort, je le reconnais. Même éliminé et avec un pourcentage de victoire très faible, vous avez continué à croire en vos capacités. Vous avez prouvé que même en Galactik Football, on ne devait pas sous-estimer les Pirates. Bravo, je suis fier de vous. Ici, nous sommes tous heureux de votre victoire. »

Et comme pour confirmer ses dires, son équipage apparut à l’écran, applaudissant et fou de joie.

Kiya applaudit en même temps que les autres et but une gorgée de son soda. C’est alors que Stevens se glissa derrière elle, la prit dans ses bras, la souleva et la fit tourner.

« Pour Kiya, un tonnerre d’applaudissement ! réclama le capitaine des Pirates. »

Il fut exaucé. Une pluie d’applaudissement retentit. La pauvre Kiya, gênée, se cacha derrière Sasha qui ne se priva pas pour la laisser à découvert.

« Kiya, cette victoire, on te l’a dédit, dit Stevens, parce que grâce à toi, on a retrouvé confiance en nos capacités.
- Quoi ? fit Kiya, un peu surprise.
- Ton arrivée à tout changé, tu nous as appris à vouloir la victoire ! Avant, on était incapable de penser que l’on pouvait gagner et regarde ! On a réussit à battre les Rykers ! lança Stevens.
- Ah... Heu... Je... Heu... balbutia Kiya, rouge comme une tomate.
- Kiya, merci pour tout ! »

Kiya regarda un à un les joueurs des Pirates, les yeux grands ouverts, comme si elle ne croyait pas ce que venait de dire Stevens. Pourtant, à en juger par les regards de Sue, de Sasha, de Dan, et même de Ben, ils pensaient exactement comme lui. Kiya se sentit et se cacha le visage dans les mains. Alors finalement, elle avait sa place chez les Pirates ?

« Merci, les gars, dit elle les larmes aux yeux. »

Des exclamations retentirent et des verres tintèrent.

« Que la fête commence ! hurla Mike en grimpant sur une table.
- Ouais ! lui répondit l’assemblée. »

Les plateaux commencèrent à tourner, les boissons à se vider. Cuistot se retrouva vite débordé et personne ne semblait s’en soucier. Tous étaient absorbés par le match, car si les Pirates avaient gagné à l’arrache contre les Rykers, les éliminatoires n’étaient pas fini pour autant.

« Et nous voici en direct pour assister au dernier match du groupe A opposant les Shadows aux Snow Kids, annonça Callie Mystie. Je vous rappelle que les Shadows ont refusé de donner à notre chaîne l’autorisation de couvrir le match sur place, c’est pourquoi je commenterai cette rencontre depuis nos studios d’Akillian. »

« Tentative d’intimidation, dit Kiya. Ils font toujours ça. »

Les joueurs parurent sur le terrain. D’abord les Snow Kids qui semblèrent très tendus et enfin les Shadows, presque effrayant dans leur maillot noir. Kiya sourit en les regardant exécuter leur danse. C’est vrai qu’ils faisaient peur comme ça, mais Kiya savait que ce n’était qu’une façade. En dehors du terrain, les Shadows ressemblaient plus à une bande de joyeux lurons qu’à des fantômes revanchards. Du moins, elle espérait qu’il en était toujours ainsi.

Les cabines des entraîneurs s’élevaient et les joueurs se mirent en place.

« Et c’est parti ! lança Callie Mystie alors que le ballon fusait. Je vous rappelle que les Snow Kids doivent impérativement remporter ce match s’ils veulent accéder à la phase finale de la Cup. Souhaitons leur bonne chance. »

« Comment ça « impérativement gagner » ? s’insurgea Jecht. On leur a quand même bien facilité la tâche en gagnant contre les Rykers !
- C’est ça, être pirate, gamin ! lui dit Benett. Rester dans l’anonymat même quand tu crées un exploit.
- Je trouve ça très injuste, protesta Jecht.
- Un pronostic, Kiya ? lui demanda Mary. »

Kiya haussa les épaules.

« Tout dépendra de l’état de l’esprit, répondit elle.
- Je pense que les Snow Kids sont capable de gagner ce match, dit Sasha. Ce sont eux les plus motivés, les Shadows, quoi qu’il arrive, seront qualifiés et ça peut leur nuire.
- Un excès de confiance, fit Dan. Possible. Mais les Shadows aiment bien afficher leur supériorité. Battre largement les Snow Kids, ça enverra un signal fort aux autres équipes. »

Kiya avait le front plissé par l’inquiétude, Climbo se tenait sur son épaule et était très agité. Sue vint vers elle et posa sa main sur son épaule.

« T’inquiète pas, je suis sûre que les Snow Kids vont faire un gros match, la rassura-t-elle.
- C’est pas pour les Snow Kids que je m’inquiète le plus, murmura Kiya alors que le visage de Sinedd passait à l’écran. »

Comme l’avait prédis Dan, les Shadows voulaient envoyer un signal fort aux autres équipes. Ils dominaient largement ce début de match. Kiya soupira en voyant sortir Thran sur blessure et alla rejoindre Cuistot dans le fond de la taverne. C’est alors qu’elle surprit une conversation entre Ben et Stevens :

« … bon mais comparé à Kiya, il est transparent, disait Stevens.
- Succéder à une joueuse comme Kiya, ce n’est pas évident, répondit Ben. Il faut qu’il impose sa marque tout en étant efficace. Je trouve qu’il s’en sort bien, il a réussi à la faire oublier, du moins sur le terrain.
- Ouais, c’est sûr. Parce que en dehors, on ne sait toujours pas pourquoi Kiya a été virée et elle ne veut rien dire. Le peuple Shadows attend toujours des répondes.
- Faut lui laisser le temps, Stevens. Ce n’est encore qu’une enfant, tu sais. Elle n’a que quinze ans et elle a été prise chez les Shadows a seulement douze ans ! Son renvoi a dû beaucoup la marquer. »

Stevens parut soudain très pensif. À la télé, les Shadows venaient de marquer un second but.

« Douze ans, Ben, murmura Stevens. À douze ans seulement, elle arrivait à faire ce que des dizaines de joueurs ont mis des années à accomplir ! Et sans fluide ! T’imagine ce qu’elle aurait pu faire avec un fluide ? Elle aurait été irrattrapable, au sommet de tout… ça me fait un peu peur d’y penser… Déjà à l’époque quand je la regardais jouer, je me sentais mal parce que je me disais que je ne pourrais jamais atteindre son niveau…
- Ça sert à rien de te comparer à elle, l’interrompit Ben. C’est vrai, Kiya a un talent inné pour le Galactik Football, mais aujourd’hui, elle ne veut plus jouer. Ne la réduis pas à son talent en tant que joueuse, tu lui manquerais de respect.
- Je sais ! répliqua le capitaine des Pirates. Ne t’en fais pas, j’ai tout à fait conscience que Kiya ne veut plus entendre de cette période là, mais ça ne m’empêche pas de m’interroger…
- Ouais… C’est assez mystérieux tout ça, soupira Ben. Les Shadows recrutent une joueuse extraordinaire, venue de nulle part, qui n’utilise même pas de fluide. Elle est pendant près d’un an le fer de lance de leur équipe et pouf ! plus rien. Elle disparaît comme elle était venue. Moi, ce qui m’a frappé, c’est à quel point les avis divergeaient sur elle. Elle était admirée, encensée pour son talent à son jeune âge mais tu sentais aussi une vive jalousie de la part des joueurs. En fait la carrière de Kiya peut se résumer à ses deux paradoxes : apparition-disparitions et admiration-jalousie. Je pense qu’elle a dû beaucoup en souffrir. Ce n’est pas évident pour un enfant de se retrouver si vite sous le feux des projecteurs, il n’y a qu’à voir les Snow Kids qui… »

Kiya ne voulut pas en attendre davantage, s’éloigna et sortit même de la taverne, histoire d’être seule. Le dernier aperçu qu’elle avait eu du match des Snow Kids, c’était le troisième but Shadows. Kiya soupira et s’assit contre un vieux vaisseau, Climbo vint se poser sur ses genoux et la regarda tristement.

« Tuuut, gémit-il. »

Kiya le caressa d’une main tendre et lui sourit pour le rassurer.

« C’est rien, Climbo, lui dit-elle. »

En fait, elle avait pris conscience depuis longtemps qu’elle était très controversée. Si beaucoup de joueur l’avait félicité dés leur première rencontre, la petite fille qu’elle était avait très vite décelé la pointe de jalousie qu’il y avait au fond de leur regard. Très insouciante et naïve, elle mettait cela sur le compte de la déception et de la défaite. Mais lorsque son frère était parti, elle s’était demandée si ce n’était vraiment cela.

« Dis Climbo, commença-t-elle, est-ce que tu crois que Sinedd aussi… me voyait comme ça ? »

Est-ce que lui aussi l’admirait… autant qu’il la détestait ?

_________________________

Et voilà!!! Voici le dixième chapitre avec la grosse surprise : ENFIN une victoire des Pirates. Perso, je trouve mon match pas terrible. En fait, je voulais que les Pirates bloquent le jeu, qu'ils empêchent les Rykers et qu'en toute fin de match, ils profitent d'une erreur défensive des Rykers pour marquer. Je sais pas si j'ai bien réussi ^^".

D'un côté la victoire des Pirates peut paraitre un peu surréaliste, mais dans ma fic, je défend cette idée : les fluides ne sont que des instruments dispensable. Ce n'est pas parce qu'une équipe n'a pas de fluide qu'elle ne peut pas gagner, l'important étant de l'entraînement et la volonté. Les Pirates représentent cette idéal. Kiya est un cas à part car elle, même sans fluide, est au dessus de tout. Elle est celle que l'on admire, que l'on veut avoir, que l'on détester et que l'on jalouse. Mais en ce qui concerne la conception du jeu, Kiya pense exactement comme les Pirates : l'entraînement et la volonté et rien d'autre. Les fluides ne sont que des instruments qui viennent compléter le travail de l'entraînement. ( "Le talent a ses limites, les efforts, eux, n'en ont pas." Pour reprendre les paroles d'un certain démon ^^.)

Le chapitre sur une note un peu triste. Ben ouais parce que Kiya, c'était une start, mais c'était une gamine. Star+talent, ça fait des jaloux et quand on voit son frère qui veut être le meilleur, ça peut poser des questions ^^. Personellement, je connais la réponse à la question, mais je préfère laisser les lecteurs l'imaginer ^^

Ouah! Quelle longue divagation. Bon ben au prochain chap! Bisous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
D'jok
Admin
avatar

Féminin Scorpion Cochon
Nombre de messages : 1162
Âge : 22
Equipe préférée : Snow Kids
Joueur préféré : D'jok
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 28 Juin - 19:45


Mais non, mais non, t'as toujours l'impression de te rater au niveau des matchs, mais moi je l'ai trouvé intéressant ! Tu nous as exposé une tactique qui tient debout, j'avoue que je n'y aurais pas pensé, j'aurai plutôt renforcé l'attaque pour tenter un maximum de tirs (Kernor n'est pas infaillible non plus). Mais finalement, et épuiser la défense mais l'idée de miser sur la défense, c'était bien, surtout parce que cette tactique prenait en compte le tempérament des Rykers: les Pirates n'auraient peut-être pas marqué si les Rykers n'étaient pas du genre à s'agacer très vite, et à répondre violemment ^^ Par contre, petit bémol: on a pas eu droit à une démonstration du cri de métal des Rykers (ou alors j'ai raté quelque chose ^^' ) alors que les Pirates avaient peur avant le match de ne pas pouvoir tenir face à ce fluide...

En parlant de fluide, je suis tout à fait d'accord avec toi, sans entraînement, une équipe vaut rien même si elle a le fluide. Le fluide n'est pas indispensable, mais c'est quand même vachement déterminant... Preuve en est que les Pirates n'ont réussi qu'une seule fois à accéder aux phases finales. Autre exemple: pendant la demi-finale de la saison 1 face la Technoid, les SK étaient privés de leur fluide et c'était un sacré handicap.

Enfin bref, moi aussi je divague XD

Sinon, j'aime, j'aime ! Les Pirates ont ENFIN gagné, je suis contente pour eux !! Ils me faisaient un peu mal au coeur, vu comment ils s'acharnaient à l'entraînement pour finalement obtenir des défaites... Bravo les Pirates ! XD
Une petite apparition en prime des parents de Sasha ^^ Je n'ai rien prévu pour eux, tu peux laisser libre cours à ton imagination XD

Ah, ça commence à devenir intéressant ces relations compliquées et paradoxales entre Sinedd et Kiya ! Je te reconnais bien là: sheena = imagination farfelue + personnalité paradoxale =P
Kiya me semblait froide au début, mais tu nous dévoiles au fil des chapitres ses sentiments et tu la rends plus...humaine. Finalement, elle s'en soucie de son frère ^^

Mais tu sais quoi ? J'arrive toujours pas à digérer le fait que Kiya n'ait que quinze ans... Elle est super mature, c'est incroyable U_U

Voilà, bonne chance pour la suite, ce chapitre m'a bien plu ! Continue sur ta lancée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Lun 28 Juin - 19:57

Ben c'est un peu ce que je voulais montrer avec le dialogue entre Stevens et Ben. Le fait que Kiya soit si mature est dû au fait qu'elle a été célèbre très tôt, à douze ans, c'est quand même jeune.

A cela s'ajoute son renvoi, le départ mystérieux de son frère et son arrivée chez les Pirates, je pense que ça change un peu les gens ^^".

Eh oui, Kiya est humaine, évidemment. Et évidemment qu'elle se soucie de son frère. Mais la grande question, c'est est-ce pareil pour Sinedd? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Ven 2 Juil - 23:13

elle est bien ta fic en fait le 2ème chapitre se passe dans l'épisode 6 dela saison 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 24 Aoû - 14:11

Et bien et bien, toujours aussi bien.
Pour la description des matchs tu n'as pas à t'en faire, comme je te l'ais déjà dis. Mais je tenais à laisser un commentaire.
N'empêche la conception de la victoire sans fluide, j'approuve totalement. C'est dix fois plus intéressant, parce que les joueurs mettent leur vrai talent à l'épreuve. Pas que le souffle soit un manque de talent, mais il aide à gagner plus rapidement, enfin je me comprends quoi. Vive les Pirates : )
Revenir en haut Aller en bas
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Sam 23 Oct - 19:50

Bouhou personne pour lire ma fic ? T.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
Nausicaa
Débutant dans la GFC
avatar

Féminin Bélier Cheval
Nombre de messages : 529
Âge : 28
Equipe préférée : Shadows
Joueur préféré : Sinedd
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Sam 23 Oct - 22:02

Euh... si moi. Je l'ai lu d'une traite malgrè l'heure tardive. J'aime beaucoup, vraiment. C'est très bien écrit et l'histoire est captivante. J'ai vraiment hate de connaitre la suite. Bon, je vais me coucher. Bonne nuit^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Dim 24 Oct - 10:16

Merci Nausicaa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 25 Jan - 17:50

Ok...... Je sais pas de quand date le dernier chapitre mais je m'excuse du retard. Enfin bon, voilà la suite ^^ !


CHAPITRE 11 :

« J'ai pas envie.... gémit Kiya, affalée sur le canapé.
- Mais de quoi tu te plains ? lui dit Sue. Tu devrais être fière que Sony veuille de toi dans son équipage !
- Mais va savoir ce qu'il m'attends là-bas !
- Plaint-toi ! intervint Mary. Toi, tu auras de quoi t'occuper. Nous, à part regarder la Cup, on s'ennuiera ferme.
- Je te donne ma place quand tu veux ! »

Quelques jours étaient passés depuis le match contre les Rykers et la victoire surprise des Pirates. Le soir-même, les Snow Kids avaient gagné leur ticket pour les huitièmes de finales en battant sur le fil les Shadows. Le lendemain, Sony avait contacté Kiya pour faire partie d'une mission au Génèse Stadium et c'est comme ça que la jeune fille s'était retrouvée à devoir faire ses bagages avec une petite voix dans sa tête qui lui martelait « pas envie, pas envie ».

« C'est quand que tu pars ? lui demanda Sasha en entrant.
- Ce soir, répondit Kiya.
- Bon courage. Je suis sûre que ça va aller. »

Kiya n'en était pas aussi sûre... Pourquoi Sony voulait-il qu'elle fasse partie de l'équipage pour cette mission ? Il ne s'était même pas donné la peine de le lui expliquer.

« Et elle se déroule où cette mission ? continua Mary.
- Génèse Stadium...
- La chance ! s'exclamèrent les trois joueuses. »

Kiya haussa un sourcil, intriguée.

« Attends, le Génèse Stadium ! fit Sue. C'est un endroit mythique.
- Pas de quoi en faire tout un plat, maugréa Kiya.
- Pas de quoi en faire... de quoi ? s'étrangla la défenseure. Kiya, tu es désespérante ! Ne pas être enthousiasmé par le Génèse...
- Je t'assure qu'il a rien d'exceptionnel. »

C'est vrai qu'est-ce que c'était ? Un stade géant et quelques attractions autour. Il était juste impressionnant, pas fantastique. Elle, en tout cas, se serait bien passer d'y retourner.


_________________________


Et elle y retournait bien. Elle se trouvait à présent dans le vaisseau, dans la cabine qu'on lui avait attribué et Kiya se sentait aussi perdu qu'un nouveau-né. Heureusement, Erika et Dred, les parents de Sasha, étaient là pour la rassurer.

« Ne t'inquiète pas, lui dit Erika. Tout se passera bien. Sony ne t'exposera pas inutilement au danger.
- Mais pourquoi il a besoin de moi ? s'interrogea-t-elle.
- Il va te le dire tout de suite, répondit Dred en entrant. Il veut te voir dans le cockpit. »

Kiya se leva en soupirant et sortit de sa cabine. Elle trouva le cockpit après avoir demandé son chemin une bonne dizaine de fois. Sony se tenait sur plate-forme, les mains derrière le dos. Corsos était lui au commande.

« Sony ? fit Kiya. »

Le chef des Pirates se tourna vers elle.

« Ah, Kiya, lui dit-il. Ravi de te voir. Tu es bien installée ?
- Ça va, répondit la jeune fille. Pourquoi voulais-tu me voir ?
- Pour t'expliquer ton rôle dans cette mission. »

La jeune fille dans un des sièges des cockpit et ouvrit grand ses oreilles.

« Je dois parler à une vieille connaissance, expliqua-t-il. Pour cela, j'ai besoin de m'introduire dans l'hôtel d'une des équipes.
- Au beau milieu de la Cup ? intervint Corsos. Y'aura des robots de la Technoïd dans tous les coins !
- Il a raison, dit Kiya. Tu risquerais de te faire prendre. C'est de la folie pure de se rendre au Génèse à cette période là !
- Ne t'inquiète pas pour ça, Kiya, lui répondit Sony. Ils ne sont jamais parvenus à me capturer et ce n'est pas maintenant qu'ils commenceront. Toutefois, c'est ici que tu interviens. »

Il lui tendit un petit appareil qui ressemblait à un ordinateur de poche.

« C'est un visionneur, lui dit-il. Il te permettra de te connecter à n'importe quel réseau d'ordinateur, n'importe quel système de sécurité ou télévision et ainsi d'accéder à toutes les informations nécessaires.
- Ouah... s'exclama Kiya. T'es vraiment sûr de vouloir me donner un truc comme ça ?
- Oui, j'en suis sûr. Ce sera toi qui devra trouver les différentes informations dont nous aurons besoin en piratant les systèmes de sécurité. Et avec Climbo tu seras chargée d'espionner d'éventuelles conversations suspectes. »

Bien... Il ne lui mettait pas la pression. Pirater des systèmes de sécurité et espionner, rien que ça !

Kiya passa le reste de la soirée à essayer de maitriser le visionneur que Sony lui avait donné. C'était un véritable petit bijou de technologie ! En quelques minutes, Kiya avait réussi à s'introduire incognito dans le système informatique d'Arcadia Sports, de voir les liste des personnes qui y travaillaient et de repartir sans y laisser une trace. Chic ! Elle allait s'amuser ! Oh bien sûr, il ne s'agissait que du système informatique d'Arcadia Sports. Elle doutait pouvoir s'infiltrer aussi facilement dans celui de la Technoïd, mais cette démonstration lui avait prouvé que son nouveau jouet était diablement efficace.

Ils arrivèrent au Génèse Stadium en se posant en toute discrétion sur une piste d'atterrissage privée. Sony quitta le vaisseau en compagnie de Corsos, Kiya, Benett et Artie, laissant le soin au reste de l'équipage de cacher le vaisseau.

« Je savais pas que tu étais là ! lança Artie en voyant Kiya.
- Moi non plus, fit Kiya. Qu'est-ce que tu fais là ?
- Oh, moi ! Je viens donner un coup de mains. Maintenant que les matchs de poules sont finis, les joueurs n'ont plus vraiment besoin de moi.
- Dis plutôt que t'avais peur de t'ennuyer à Shiloë.
- Heu... ouais... »

Kiya éclata de rire. Au moins, elle ne s’ennuierait pas avec Artie.

Ils étaient arrivés à l’une des avenues les plus fréquentées du Génèse Stadium. Sony avait pris soin de se couvrir la tête et de mettre de lunette afin d’éviter qu’on le reconnaisse, toutefois avec le monde qu’il y avait, Kiya se demandait bien comment on pouvait le reconnaitre.

« J'aime pas du tout cet endroit, Sony, fit Corsos. Ça pue la Technoïd dans tous les coins. Et puis en plus, tu es loin d’être ici. »

Il avait à peine finit sa phrase qu’ils passèrent devant un écran qui diffusait le portrait-robot de Sony. Une voix féminine déclamait « nous vous rappelons que la tête de Sony Blackbone, le chef des Pirates, est toujours mise à prix deux millions de crédits standard. Pour une galaxie plus belle, aidez la Technoïd.  »

« Je l’ai déjà dit mais je le répète, intervint Kiya, c’est de la folie pure de venir ici.
- Je n’ai jamais aimé ce portrait-robot, dit Sony. Il n’est absolument pas ressemblant.
- Encore heureux parce que sinon tu serais mal ! répliqua Corsos.
- Arrête un peu,, tu veux. Relax ! Tu vas finir par nous porter la poisse.
- Tu pourrais au moins m'expliquer ce que tu es venue faire ici !
- Tu l’as dit toi-même : ça pue la Technoïd dans tous les coins. »

Kiya échangea un regard intrigué avec Artie et Benett. La vieille connaissance de Sony serait-elle un membre de la Technoïd ?

Ils descendirent du tapis roulant et Sony les mena dans une petite ruelle sombre et mal entretenue pour entrer dans un petit restaurant miteux. Quelques pirates s’y trouvaient.

« C'est ici que nous nous rassemblerons, dit Sony. Interdiction de retourner au vaisseau tant que la mission n'est pas finie, est-ce clair ? »

Ils hochèrent.

« Bien. Kiya, j'ai besoin de m'introduire dans l'hôtel des Snow Kids. Peux-tu me trouver dans quel hôtel ils se trouvent ?
- Heu oui... mais pourquoi tu tiens à y entrer ?
- Pour régler certaines affaires, répondit son supérieur en quittant le bar. Il faut que je parle au professeur Clamp. »

La jeune fille poussa un profond soupir avant de se laisser tomber sur une chaise dont la solidité laissait à désirer. Cela n'allait sûrement pas être bien compliqué mais elle aurait bien aimé savoir pourquoi Sony tenait tant à voir les Snow Kids. Mais inutile d'insister. Quand il était dans cet état, Sony ne laissait rien passer.

Elle demanda au Pirate qui tenait le bar s'il y avait un endroit où elle pourrait faire ses recherches tranquillement. Il lui indiqua une petite salle dans l'arrière boutique, sale et en désordre. C'était mieux que rien.

Première étape : s'introduire dans la base de donnée de la Ligue. C'était la Ligue qui gérait l'hébergement des joueurs mais elle ne communiquait jamais le nom de l'hôtel afin de permettre aux équipes de s'entraîner en paix. Toutefois, elle devrait pouvoir trouver le nom en cherchant dans la base de donnée de la Ligue.

« Voyons voir à quel point tu es efficace, murmura-t-elle en allumant son visionneur. »

Elle réussit à se connecter au site de la Ligue sans trop de problème. Maintenant, il lui fallait accéder aux données des équipes. Certaines informations étaient visibles par le public mais la grande majorité restait cachées. Et bien évidemment, c'était les plus intéressante.

Le dossier des Snow Kids était encore très mince et ne comportait rien d'intéressant : le nom des joueurs, leur postes, le staff, d'où ils étaient originaires, leur fluide, quand ils avaient été créé... Bref des classiques. Kiya fit alors une manipulation pour entrer dans la partie réservée aux membres de la Ligue. Passer le pare-feu lui prit un peu de temps mais elle y parvint.

« Je suis trop forte ! pensa-t-elle. »

Elle se frotta les mains et ouvrit le dossier. Voyons quelles merveilles il contenait.

Si le dossier publique était assez peu fourni, le privé l'était beaucoup plus. Il contenait le compte-rendu de la réunion au cours de laquelle les Snow Kids avaient été officiellement reconnus par la Ligue, les personnes qui avaient voté pour ou contre eux, la biographie détaillée des joueurs, des entraîneurs... Kiya fut surprise de voir que la Ligue savait autant de chose sur eux ! C'en était presque effrayant...

Par curiosité, elle cliqua sur la biographie d'un certain Clamp, responsable des machines d'entraîneemnts des Snow Kids, qui afficha... une page blanche ! Rien ! Il n'y avait absolument rien sur ce Clamp ! Kiya actualisa la page mais obtint le même résultat.

« Ça alors ! murmura-t-elle. »

Pourtant, au vu des biographies qu'ils avaient des joueurs, ce n'était pas possible qu'ils n'aient rien trouver sur cet homme !

Un instant, Kiya fut tenté d'aller fouiller dans les dossiers de la Technoïd pour en savoir plus sur ce Clamp, mais elle se rappela de sa mission initiale qui était de trouver l'hôtel des Snow Kids. Elle rangea donc le mystère Clamp dans un coin de sa tête, se promettant d'en faire part à Sony à la première occasion, et se mit à chercher quels hôtels la Ligue avait réservé.

La recherche ne dura pas bien longtemps. La Ligue n'avait réservé que trois hôtels pour loger les équipes et c'était toujours les mêmes, les trois plus luxueux hôtels du Génèse Stadium. Les Snow Kids logeaient à l'Intergalactik Génésium Hôtel, le même hôtel que les Lightnings et les Shadows. Il allait y avoir du sport !

Kiya lâcha un petit rire. Elle connaissait par cœur la sécurité de cet hôtel. Elle y avait été logée avec les Shadows lorsqu'elle avait participé à la Cup et avait pris un malin plaisir à essayer de tromper la sécurité.

Dans ce genre d'hôtel, les personnes rendant visite aux équipes devaient s'annoncer et être contrôler. Des robots surveillaient les allers et venues de toutes personnes et aucune n'était autorisée à entrer à moins d'être une connaissance d'un joueur. Autrement dit, pour un pirate comme Sony, espérer ne serait-ce que s'approcher de l'hôtel relevait du fantasme.

_________


Première partie, fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
sheena468
Double champion de la Galaxie
avatar

Féminin Cancer Singe
Nombre de messages : 4195
Âge : 26
Equipe préférée : Les Pirates et les Shadows
Joueur préféré : Sinedd!!!
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 25 Jan - 17:55

Deuxième partie


______________


Elle avait transmis ce qu'elle avait trouvé à Sony. Lui et Corsos avaient ensuite observé l'hôtel deux jours durant en espérant trouver une faille dans le système de sécurité. Au bout du deuxième jour et alors que Kiya était en train de discuter du match opposant les Snow Kids aux Wambas, Sony vint la voir en lui disant.

« Trouve le plan des conduits d'aération de l'hôtel des Snow Kids.
- Hein ? Ah... heu, d'accord. »

En quelques minutes, la jeune fille réussit à infiltrer la base de donnée de l'hôtel et à obtenir le dit-plan.

« Parfait, fit Sony. Nous passerons par les conduits d'aération. C'est le moyen le plus sûr pour pénétrer dans l'hôtel. Seulement nous aurons quand même besoin d'aide. Artie !
- Oui Sony ?
- Trouve un moyen de contacter Micro-Ice. C'est lui qui nous aidera à entrer dans l'hôtel.
- D'accord mais je lui dit quoi ? Il va trouver ça bizarre...
- Ça, je te laisse t'en charger, dit le chef des Pirates en partant. »

Une idée traversa alors l'esprit de Kiya. Elle hésita une fraction de seconde mais finit tout de même par...

« Sony ! l'appela-t-elle. »

Lui et Corsos se retournèrent.

« L'autre jour, quand je me suis introduit dans le système de la Ligue, commença-t-elle. J'ai rapidement parcouru les données qu'ils avaient sur les Snow Kids et leur staff. Sauf que sur Clamp, il n'y avait rien. Absolument rien... »

Sony se prit le menton dans les mains et réfléchit.

« La Technoïd doit faire pression sur la Ligue pour ne pas diffuser certaines infos.
- Comment ça ? interrogea Benett qui avait suivi toute la conversation.
- Clamp n'est pas son vrai nom. Son véritable nom est Lopnor. Il y a quinze ans, il travaillait avec moi sur un projet commandé par la Technoïd.
- Et quel est ce projet ? demanda Kiya.
- Une arme, répondit Sony. Le métafluide. Un fluide de synthèse capable de détruire la Galaxie entière.
- Sans blague ? s'exclama Artie. »

Sony hocha tristement la tête et s'éloigna un peu, les bras croisés.

« Il y a quinze ans, le métafluide a explosé sur Akillian, causant ainsi la Grande Glaciation.
- Et ce métafluide, continua Benett, il n'a pas été détruit lorsqu'il a explosé ?
- Il semblerait que non, dit Sony, puisque les Snow Kids ont tous le métafluide dans leurs corps. C'est pour ça que la Technoïd oblige Clamp à travailler pour elle. Elle espère mettre la main sur le métafluide.
- Et ce truc, c'est dangereux pour les Snow Kids ? demanda Artie.
- C'est fort possible... fut la réponse de Sony. »

Ses paroles eurent pour effet de mettre fin à toutes interrogations sur les agissements du chef des Pirates. Kiya, elle, était pensive. Elle était originaire d'Akillian, ça elle le savait. Mais elle n'avait jamais compris pourquoi elle avait vécu sur la planète Shadows, d'aussi loin qu'elle se souvienne. Peut-être que ses parents étaient morts durant cette catastrophe...

________________________

Artie avait pu obtenir la coopération de Micro-Ice. Les Pirates s'étaient postés non loin de l'hôtel. Pour l'instant, trop de robots rôdaient aux alentours pour qu'ils puissent passer. Corsos avait noté que les robots se relayaient toutes les deux heures et qu'il s'écoulait en moyenne cinq minutes entre le départ et l'arrivée des robots. Amplement suffisant pour qu'ils s'introduisent par les conduits d'aération. En attendant, ils patientaient.

Kiya avait réussi à se connecter à Arcadia Sports et suivait le match des Snow Kids contre les Wambas.

« Je suis sûr qu'ils vont gagner, s'exclama Artie. Ils sont trop fort.
- Moi j'aimerais bien que les Wambas gagnent, dit Kiya.
- Pourquoi ?
- Raison personnelle. »

La raison qui la poussait à soutenir les Wambas plutôt que les Snow Kids, c'était parce que son grand-père en était l'entraîneur. Elle avait apprit quelques jours avant le début de la Cup et cela lui avait fait drôle. Elle savait où se trouvait l'hôtel des Wambas et elle était persuadée qu'il suffisait qu'elle se présente simplement pour que son grand-père accepte de la voir. Seulement, elle ne lui avait donné aucun signe de vie depuis son départ de la planète Shadows.

« Pour en revenir aux Snow Kids, reprit-elle, s'ils arrivent à gérer la pression du Génèse Stadium, là, ils seront très fort.
- C'est si impressionnant que ça, le Génèse Stadium ? interrogea Artie.
- Ouais... Tu ne peux pas comprendre ce que l'on ressent si tu n'y a pas toi-même déjà mis les pieds... »

Kiya se souvenait encore de ce qu'elle avait ressenti lors de son premier match au Génèse Stadium. Ils affrontaient la Technoïd et elle avait été titularisé. Elle se souvenait qu'elle était terriblement sûre d'elle. Elle avait passé des heures à regarder les matchs des technodroïd et à chaque entraînements elle avait brisé les bras des gardiens. Pour elle, elle était prête malgré ce que ses coéquipiers lui disaient.

Et puis, en quelques secondes, tout s'était ébranlé. Elle se rappelait des quelques secondes passée dans le tunnel d'accès, de l'immensité du stade une fois sortie, des lumières qui s'allumaient les unes après les autres, des cris du public. Et puis surtout... surtout... La pelouse. Cette pelouse en verre, transparente, qui donnait l'impression de se tenir dans les airs, si différente du stade souterrain des Shadows ! C'était sur cette pelouse qu'elle avait pris conscience, qu'à présent, elle faisait partie des grands du Galactik Football. D'un coup, elle avait ressenti toutes les attentes du public à son égard, elle, le petit génie du Galactik Football ! Et pour la première fois, elle avait ressenti un sentiment qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant et une même question lui revenait en tête :

« Est-ce que je serais à la hauteur ? »





« Hé ! Kiya ! »

Elle sursauta. Artie lui passait sa main devant les yeux.

« Reste concentré, lui dit-il. Faut qu'on se tienne prêt pour intervenir.
- Ouais... Ça donne quoi le match ?
- Pour l'instant les Snow Kids se font laminer. »

Elle eut un petit sourire. Évidemment qu'ils se faisaient laminer ! Les Wambas n'étaient peut-être pas l'équipe la plus forte, mais ils étaient toujours présents sur le Génèse Stadium. Ils étaient habitués à la pression des matchs. Ceci dit, Kiya était curieuse de la réaction des Snow Kids et commença à regarder attentivement le match.

C'était pratiquement la fin de la première mi-temps et les Wambas menait 1 à 0. Ils dominaient de bout en bout la rencontre et le coup-franc tiré par Lun-Zera le confirmait. Ahito, malgré sa bonne volonté, se laissa piéger. Les Wambas menaient 2 à 0 à présent.
« Ouais, ben, c'est mal parti... soupira Artie.
- C'est maintenant que l'on va voir s'ils sont vraiment forts, sourit Kiya. »

Les grandes équipes savaient toujours se relever et étaient toujours capable de faire corps, quelque soit les circonstances.

Le coup d'envoi de la seconde période était pour les Wambas. Woowamboo l'attrapa aussitôt. Il tenta une passe vers son milieu de terrain mais Tia l'intercepta aussitôt avec un saut d'une grande classe.

« Trop fort ! lança Artie alors que Corsos le fusillait du regard. »

La milieu de terrain passa plusieurs défenseurs avec une grande agilité et fit une passe à D'Jok qui ne trouva rien de mieux que de tenter sa chance au tir malgré la grande distance qui le séparait encore du but. La balle finit sa course dans les tribunes.
« Quel abruti ! C'est pas possible d'être aussi bête ! s'exclama Kiya.
- Il est pourtant bon en temps normal, fit Artie.
- Sauf que c'est un crétin ! Et les crétins se font toujours avoir par la célébrité !
- Non mais vous allez vous taire, tous les deux ! intervint Corsos. On va finir par se faire repérer ! »

Kiya et Artie se regardèrent, gênés et baissèrent les yeux. Sony eut alors un mouvement.

« Les robots vont bientôt partir, annonça-t-il. »

Quelques secondes plus tard, les deux robots quittèrent leur poste. Les pirates s'approchèrent alors discrètement de l'hôtel, ouvrirent le conduit d'évacuation et s'y introduisirent. La difficulté résidait dans le fait de ramper dans un endroit particulièrement étroit. Kiya avait l'avantage d'être plutôt petite et menue mais pour Corsos, Sony et Artie, c'était une autre histoire.

Fort heureusement, ils ne mirent que quelques minutes à arriver à destination.

« Voilà, c'est ici, dit Artie. Micro-Ice devrait nous rejoindre ici normalement. On a juste à attendre la fin du match.
- Et ça prendra combien de temps ? demanda Sony.
- Une vingtaine de minutes, répondit Kiya. Oh et au fait Artie, si ça t'intéresse les Snow Kids ont égalisé. »

Artie se garda bien de pousser un cri de joie, mais il leva cependant les bras en signe de victoire. Kiya ne put malheureusement suivre la fin du match pour des raisons de sécurité. Ils devaient être absolument le plus discret possible.

Le match se terminait aux alentours de vingt heures et la conférence de presse était à vingt-et-une heure. Micro-Ice devait les retrouver un peu avant mais pour une raison mystérieuse, il était en retard.

« Tu es sûr que l'on peut compter sur lui ? interrogea Sony, le regard sceptique.
- Heu... oui, j'en suis sûr. »

Comme pour confirmer ses propos, la bouche d'aération s'ouvrit et le visage de Micro-Ice apparut. Un par un, les Pirates descendirent.

« Content de te revoir, petit, fit Sony au joueur.
- Heu, oui, moi aussi.
- Au fait, vous avez gagné ou perdu ? lui demanda Artie.
- On a gagné.
- Oh yes ! »

Corsos réprimanda une nouvelle fois Artie pour son manque de discrétion, déclenchant un léger rire chez Micro-Ice et Kiya, laquelle lui fit un clin d'œil. Le Snow Kids les mena ensuite jusqu'au chambres des joueurs.

« Voilà, on est arrivé, c'est notre couloir, dit-il. J'espère que vous réaliser les risques que je prend pour vous.
- Merci infiniment, Micro-Ice, répondit Sony en posant sa main sur son épaule. »

Micro-Ice eut alors un regard un peu vague et murmura :

« Alors c'est là-bas que je l'avais vu, en fait...
- Artie, fit Sony. »

Le jeune homme regarda son chef, un peu inquiet.

" T'en es vraiment sûr ? »

Sony le lui confirma d'un signe de tête. Artie soupira et sorti un petit appareil de la poche de son manteau.

« Désolé, mon vieux, s'excusa-t-il. Je sais que t'avais déjà pas trop apprécié la dernière fois...
- Ah non, Artie, ça va pas recommencer ? se défendit. Je t'en supplie, fais pas ça ! »

Il y eut un grand flash et les Pirates s'éclipsèrent en un clin d'oeil, laissant Micro-Ice seul, au milieu du couloir. Il se frotta les yeux, regarda autour de lui en s'interrogeant. Puis il se rappela brusquement de la conférence de presse et se dirigea en courant vers l'ascenseur.

« C'est bête, fit Kiya. Je voulais lui demander quelque chose.
- Quoi donc ? lui demanda Sony.
- Oh, rien d'important. »

Ils ne mirent pas longtemps à trouver la chambre de Clamp. C'était l'une des rares à être avec un seul lit. Ils s'y cachèrent et attendirent l'arrivée de Clamp qui ne tarda pas.
« Bonsoir, Clamp, dit Sony lorsqu'il arriva.
- Qui est là, montrez-vous ! ordonna le scientifique. »

Kiya alluma les lumières et Corsos et Artie s'approchèrent de lui avec des brouilleurs.

« Surtout, tu bouges pas, compris ? lui intima Artie.
- Mais enfin...qu'est-ce que vous voulez ? demanda Clamp.
- Ne t'inquiète pas, Clamp, dit Sony. Corsos a installé un brouilleur magnétique qui empêche ton micro de fonctionner. On peut parler en toute liberté...
- Sony, l'interrompit Corsos. Je ne trouve aucune trace d'un quelconque micro.
- Quoi ? Tu en es sûr ? Mais c'est impossible ! »

Le chef des Pirates se leva et s'approcha du professeur. Kiya, qui était juste derrière lui, remarqua alors quelque chose d'étrange et le signala à Sony. Il tira le col de la chemise de Clamp et vit alors une marque qui ressemblait à un code barre.

« C'est un clone, maugréa Sony. Où se trouve le vrai Clamp ? »

Le clone resta silencieux.

« Corsos ! ordonna Sony. »

Le pirate sortit alors un étrange objet qui diffusait une lumière verte tourbillonnante.

« Grâce à ceci, tu devrais rapidement retrouver la mémoire. Alors ? »

Le regard du clone devint rapidement vague et il finit par s'asseoir sur le lit.

« Clamp est retenu prisonnier quelque part dans le stade mais par mesure de sécurité, on a refusé de me dire où exactement. Je dois livrer chaque jour des échantillons de métafluide pour que Clamp travaille dessus mais je ne connais jamais à l'avance le lieu de rendez-vous, déclama le faux Clamp.
- On ne peut trainer ici plus longtemps, déclara Sony. Artie, rafraichis la mémoire de notre ami, tu veux ?

Artie s'exécuta et pour la seconde fois, un flash puissant éclaira la pièce. Toujours aussi discret, les Pirates en profitèrent pour prendre la poudre d'escampette et pour quitter l'hôtel par le même chemin par lequel ils étaient venus.

______________________

 «Clamp est retenu prisonnier par la Technoïd, disait Sony en faisant les cent pas. Ça devient plus compliqué que je ne le pensais... »

Ils étaient de retour au bar où Benett et Climbo les attendaient. Le petit animal s'était d'ailleurs précipité sur sa maîtresse lorsqu'il l'avait vu arrivée.

« Et en plus, il doit travailler sur le métafluide..., continuait le chef des Pirates. Les choses s'annonce vraiment mal.
- Qu'est-ce que tu comptes faire, Sony ? demanda Corsos.
- À ton avis ? Il faut libérer Clamp.
- Tu n'as quand même pas l'intention de t'introduire au quartier général de la Technoïd ? s'exclama son bras droit.
- Si j'en ai bien l'intention. »

Kiya échangea un regard inquiet avec Artie et Benett.

« On a déjà galéré pour s'introduire dans un simple hôtel, dit Artie. Alors t'imagines la Technoïd !
- Il faudra alors être extrêmement bien préparé, murmura Sony. »

Kiya soupira et se prit la tête dans les mains. Qu'est-ce qu'elle ne donnerait pas pour être sur Shiloë en ce moment même !

___________________

Et voilà ! Le chapitre 11 au complet. Oh, vous inquiétez pas de la longueur. Il fait dix pages et c'était tout à fait dans ma moyenne ^^.
Bon il ne se passe pas grand chose d'intéressant. En fait, là je reprend le fil des épisodes donc il y aura des scènes vu et revu XD. Mais c'est important pour mon scénario alors soyez indulgent -_-.

Bisous à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumetokorishoo.forumotion.com
Sofie
Éternelle Star de la GFC
avatar

Féminin Capricorne Rat
Nombre de messages : 6653
Âge : 21
Equipe préférée : Elektra! ;)
Joueur préféré : Yuki! ;) Mark et Mice.
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 25 Jan - 18:53

Wouaw je viens de TOUT lire! Il m'a fallu une heure... -_-
J'adore! je suis fane! Tu écris vraiment très bien! ;)
:love:

_________________
Les rêves sont éphémères... Mais sans eux, notre vie serait vide de sens.



Merci Petit SK! =)
Spoiler:
 


Vous voulez une signature, un avatar, un set, contactez-moi pas MP! =)
ATTENTION, je signe mes créations et quiconque dire que c'est lui qui l'a fait ou qui ne l'utilise pas pour son compte personnel aura affaire à moi!
Excusez-moi pour les commandes qui n'ont toujours pas été effectuées, j'ai pas mal des choses à faire en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mangaentoutgenre.forumgratuit.org/index.htm
-Sue-
Habitué du Genèse Stadium
avatar

Féminin Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 1019
Âge : 22
Equipe préférée : Pirates
Joueur préféré : Micro-ice, Sinedd, D'jok
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 25 Jan - 19:00

Bon, ça ne m'a pas pris une heure, mais montre en main, 10 bonnes minutes.
Mais 10 excellentes minutes, j'ai adoré.
Comme là si bien dit sofie, tu écris vraiment bien, bravo, mais ça, ça n'était pas à prouver ;)
Et vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofie
Éternelle Star de la GFC
avatar

Féminin Capricorne Rat
Nombre de messages : 6653
Âge : 21
Equipe préférée : Elektra! ;)
Joueur préféré : Yuki! ;) Mark et Mice.
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mar 25 Jan - 19:06

C'est parce que je hais lire sur ordinateur et que en même temps j'étudiais donc...
Il m'a fallu une heure....^^

_________________
Les rêves sont éphémères... Mais sans eux, notre vie serait vide de sens.



Merci Petit SK! =)
Spoiler:
 


Vous voulez une signature, un avatar, un set, contactez-moi pas MP! =)
ATTENTION, je signe mes créations et quiconque dire que c'est lui qui l'a fait ou qui ne l'utilise pas pour son compte personnel aura affaire à moi!
Excusez-moi pour les commandes qui n'ont toujours pas été effectuées, j'ai pas mal des choses à faire en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mangaentoutgenre.forumgratuit.org/index.htm
D'jok
Admin
avatar

Féminin Scorpion Cochon
Nombre de messages : 1162
Âge : 22
Equipe préférée : Snow Kids
Joueur préféré : D'jok
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   Mer 26 Jan - 15:12

Bon moi je ne me suis pas chronométrée xD Je sais pas, j'ai du mettre 20-30 minutes... 'Fin bref

J'ai pas grand chose à rajouter, c'est vrai que c'est des évènements qu'on connaît déjà, donc voilà, pas vraiment de surprise. Mais Kiya a quand même bien été intégrée à l'opération, je trouve. C'est ta spécialité ça : intégrer des personnages inventés à de vraies histoires xD

Kiya m'a paru arrogante sur ce chapitre, plus que d'habitude... Mais ça c'est pas forcément un point négatif, juste mes remarques à propos du personnage =)

Sinon, c'était bien écrit, toujours dans cette ambiance de filou, ah je les aime bien ces Pirates =)

" La milieu de terrain passa plusieurs défenseurs avec une grande agilité et fit une passe à D'Jok qui ne trouva rien de mieux que de tenter sa chance au tir malgré la grande distance qui le séparait encore du but. La balle finit sa course dans les tribunes.
« Quel abruti ! C'est pas possible d'être aussi bête ! s'exclama Kiya.
- Il est pourtant bon en temps normal, fit Artie.
- Sauf que c'est un crétin ! Et les crétins se font toujours avoir par la célébrité !
- Non mais vous allez vous taire, tous les deux ! intervint Corsos. On va finir par se faire repérer ! »"


Ah mon pauvre D'jok, j'étais sûre que tu l'épargnerais pas... T_T

Bon courage pour la suite, j'attends la finale avec impatience, je pense qu'il s'y passera des choses intéressantes... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kiya: une autre fiction sur GF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kiya: une autre fiction sur GF
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiction : Le tirage d'un frère et d'une soeur - Chapitre 1 & 2 disponible.
» La part de l'autre-Eric-Emmanuel Schmitt
» Hawaii 5.0 - L'un sur l'autre - Steve/Danny - PG13
» [REQUETE] Lecteur de flux RSS autre que RSS Hub ?
» Réserve de figurines (zombies, squelettes, ou autre..)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galactik Football :: Créations :: Fanfictions-
Sauter vers: